Faites preuve de tact !

“Que vos paroles soient toujours agréables et pertinentes ; sachez répondre à chacun de la bonne manière.” Col 4. 6

Lorsque Daniel et ses amis arrivèrent à la cour de Nabuchodonosor, ils furent confrontés à un dilemme. Allaient-ils accepter de manger les mets du roi ou rester fidèles aux recommandations divines qu’ils étaient censés suivre, même captifs à Babylone. Comment résoudre le problème sans offenser le roi ni déplaire à Dieu ? En faisant preuve de beaucoup de tact. “Le tact, c’est l’art de dire ce que l’on pense sans faire de son interlocuteur un ennemi” a dit Isaac Newton. Imitons Daniel qui, malgré sa jeunesse, sut gérer une situation difficile, sans se mettre à dos le chef du personnel à qui le roi avait confié l’éducation de Daniel et de ses compagnons. Celui-ci écouta certes avec bienveillance la requête du jeune hébreu, mais la refusa (Da 1. 10). Daniel choisit donc de se taire et attendit d’être seul avec l’intendant chargé de s’occuper d’eux, pour lui proposer un marché peu dangereux pour les deux parties, puisqu’aucune autre personne ne devait être mise au courant. Quelles leçons pouvons-nous en tirer ? 1- Choisissons avec soin le bon interlocuteur quand nous voulons discuter de tout sujet qui nous tient à cœur. Ne perdons pas notre temps à exposer notre point de vue à tort et à travers. 2- Soyons précis dans nos exposés et osons suggérer des solutions acceptables pour tous. Daniel fit en sorte que l’intendant se rende compte lui-même que le régime choisi par Daniel était meilleur et donnait un résultat satisfaisant. Parfois mieux vaut laisser croire à notre interlocuteur qu’il est la source de la solution, même si nous l’avons mis sur la piste ! Notez que l’intendant ne se précipita pas dans le bureau du chef du personnel pour lui dévoiler qu’il avait changé le régime des jeunes hébreux. La Bible nous dit que l’intendant “emportait les mets et le vin de leur repas et leur donnait des légumes” (v. 16). Discrétion, pertinence des suggestions, et surtout choix au préalable de la bonne attitude à adopter. Daniel n’a pas décidé à la dernière minute de refuser le régime du roi ; il avait “résolu” à l’avance de se comporter ainsi (v. 8). N’attendons pas d’être confrontés à des choix difficiles pour adopter le bon comportement !

Bible 1 an :
1 Ch 23-24 & Lc 20
Bible 2 ans :
1 Ch 12 & Pr 23

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email