La Bible est véridique (1)

“Je leur enverrai un prophète comme toi… Je mettrai Mes paroles dans sa bouche, et Il leur dira tout ce que Je Lui commanderai.” Dt 18. 18

Les experts de la Bible situent la rédaction du Deutéronome à près de 1500 ans avant la naissance du Christ. Dans ce livre Dieu annonce la venue du Messie, le “prophète comme toi” (Moïse) qui parlera au nom de Dieu. Beaucoup de gens ne croient pas aux prophéties contenues dans la Bible, pour la simple raison qu’ils n’ont pas pris la peine de les étudier et de vérifier celles qui se sont déjà accomplies. Vous ne trouverez d’ailleurs aucune prophétie dans une autre religion. Par contre Dieu a annoncé la venue de Jésus, et Jésus a annoncé qu’Il ressusciterait. Les prophéties sont extrêmement précises et la plupart du temps elles annoncent des événements qui n’ont aucune chance d’arriver ou dont la réalisation va à l’opposé de ce que les humains peuvent imaginer. Certains détracteurs de la Bible prétendent que les prophéties ont été écrites après les événements annoncés. Pourtant l’accomplissement de la majorité des prophéties a eu lieu longtemps, parfois des siècles, après la mort des prophètes les ayant rapportées. Un exemple en particulier saute aux yeux : les prophéties concernant Babylone. Alors que bien des cités antiques ont été reconstruites avec des quartiers modernes peuplés encore aujourd’hui, Babylone au contraire est un désert de sable et de ruines, hanté seulement par les hyènes, les scorpions et les vipères. Jadis la plus extraordinaire cité dans le monde consistait en une succession de palais, de temples, de tours imposantes sans parler des fameux jardins suspendus. Elle inventa un alphabet, trouva la solution à de complexes problèmes d’arithmétique, et même notre système de calcul du temps a son origine à Babylone. Ses savants déterminèrent une méthode de calcul du temps basée sur le chiffre 60, que nous retrouvons sur nos montres et horloges aujourd’hui ! Or Dieu annonça que les murs de la ville seraient détruits (Jr 51-58-62) et que la ville demeurerait à jamais inhabitée (Jr 50. 13, 39). Alexandre le Grand décida de la reconstruire et d’en faire sa capitale. Il mourut très peu de temps après, à l’âge de 32 ans. Ce n’est qu’un exemple parmi beaucoup d’autres !

Bible 1 an :
Jb 1-3 & Rm 4
Bible 2 ans :
Ne 6 & Mt 6

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email