Libérez-vous des mauvaises habitudes ! (3)

“Un ami montre son affection en toutes circonstances. Un frère est là pour partager les difficultés.” Pr 17.17

Pourquoi prenons-nous de mauvaises habitudes ? Parce que nous trouvons difficile de comprendre nos émotions, ou parce que nous voulons échapper à la réalité de tous les jours, ou encore parce que nous ne savons comment faire face à la vie que nous devons assumer. Aussi cherchons-nous une porte de secours, un moyen de nous échapper. Nous ne parvenons à nous libérer de nos mauvaises habitudes que le jour où celles-ci risquent de nous coûter très cher. Nous sommes acculés, alors, à cet instant seulement nous nous tournons vers Dieu, et décidons de vivre selon Ses directives. Sa puissance peut alors être libérée en nous. Parfois, nous devons accepter l’aide d’un ami qui a assez de maturité spirituelle pour accepter nos confidences, assez de force intérieure pour nous forcer à prendre nos responsabilités, assez de loyauté pour ne pas nous laisser tomber. Nous devons, quant à nous, accepter l’engagement d’appeler cet ami aux premiers signes de défaillance. La frontière entre la défaite et la victoire peut être une simple conversation téléphonique de cinq minutes, quelques mots de prière avec quelqu’un qui peut nous comprendre. Mais attention, n’écoutez pas la voix de la honte qui vous murmure : “Tu dépends donc des conseils de quelqu’un ?”, ou celle du mensonge : “Tu as tant de fois trébuché que personne ne te fera confiance désormais”, ou celle de la peur : “Ne te laisse pas contrôler ainsi”, ou encore celle de l’orgueil : “A quoi bon divulguer tes fautes ? Sois fort et tais-toi!” N’écoutez pas ces voix, acceptez l’aide offerte et vivez ensuite en vainqueur.

Bible 1 an :
Jb 25-27 & Rm 12
Bible 2 ans :
Za 2 & Mt 15

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email