A propos de croissance spirituelle (1)

“Dieu travaille en vous et Il vous rend capables de vouloir et de faire les actions qui Lui plaisent.” Ph 2.13

Certains d’entre nous veulent croire qu’ils n’ont pas besoin de croître spirituellement. Ils sont à l’aise avec l’assurance de leur salut, acquis le jour lointain où ils se sont convertis, et avec la promesse d’être un jour avec le Seigneur dans leur corps ressuscité. Mais ils luttent avec l’idée de marcher chaque jour en harmonie avec Jésus. Tout d’abord, comprenons que nous ne sommes pas parfaits et que nous n’arriverons jamais sur cette terre au degré de perfection du Christ. L’apôtre Jacques écrit : “Nous trébuchons tous à maintes reprises…” (Jc 3. 2). En fait commettre une faute est une preuve que nous avons beaucoup de progrès à faire. Celui qui prétendrait être parfait ne ferait preuve que d’arrogance, ce que Dieu déteste au plus haut point. La croissance spirituelle nous amène peu à peu à mieux comprendre Dieu dans Ses perfections et Sa magnificence et nous pousse à devenir de plus en plus humbles. Esaïe, abasourdi devant la vision divine s’écrie : “Malheur à moi ! Je suis perdu, car je suis un homme dont les lèvres sont impures… et mes yeux ont vu le Roi…” (Es 6. 5). 1- La croissance spirituelle est un mouvement parfois imperceptible vers le caractère du Christ. Parce que la croissance est parfois difficile à cerner dans le présent, nous avons besoin du recul des années pour mesurer le chemin que nous avons parcouru sans nous en rendre compte. Lane Adams, un pasteur qui a écrit un livre sous le titre de “L’incroyable patience de Dieu”, avait d’abord choisi de le titrer : “Pourquoi est-ce que je mets tant de temps à croître en maturité”. Titre indicatif de l’impression qu’il avait de croître bien trop lentement à son gré. Ne soyez donc pas trop frustré par la perception que votre foi ne grandit pas assez vite !

B-1 an : Es 16-18 & 2 Co 13

B-2 ans : Jr 35-36

Bible 1 an :
Es 16-18 & 2 Co 13
Bible 2 ans :
Jr 35-36

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email