Assumez votre responsabilité de parent

“Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera.” Ga 6. 7

De nos jours, nous protégeons peu nos valeurs. Notre justice n’est souvent qu’une justice de célébrités : seules les “petites gens” paient pour leurs crimes alors que d’autres, auréolés de prestige et portés par leur renommée échappent aux rigueurs de la justice humaine. Pourtant, nous devons enseigner à nos enfants la valeur de la responsabilité, sinon la vie les marquera durement. “Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera.” Parents, assumez votre responsabilité auprès de vos enfants. Cela exige que vous cessiez de les excuser lorsqu’ils commencent à enfreindre les règles, à entretenir de mauvaises relations, lorsqu’ils se laissent entraîner dans les expériences “cool” que sont à leurs yeux la drogue, l’alcool ou le sexe avant le mariage, qu’ils décident de tricher dans leurs examens ou de passer des nuits blanches à s’amuser dans des endroits branchés. Est-ce trop demander de nos jours ? La loi de la gravité n’a jamais changé, ni celle des semailles et des moissons ! Votre excuse, naïve bien que sincère, selon laquelle “Je veux qu’ils profitent de tout ce que je n’ai pas eu dans ma jeunesse” transformera vos enfants gâtés en adultes mécontents de tout. Prévenir vaut mieux que guérir : construisez une barrière au bord de la falaise, plutôt que de les amener à l’hôpital quand ils se seront fracturé les jambes, ou pire. Vous dites : “Lorsque je rentre chez moi, le soir, je suis trop fatigué pour m’occuper d’eux et les discipliner.” Le jour où ils se retrouveront devant un tribunal, accusés de conduite en état d’ivresse ou de délit de fuite, croyez-vous que le juge acceptera vos excuses ? Imaginez- vous que la banque fera preuve d’indulgence le jour où ils seront incapables de payer leurs remboursements mensuels ? La bonté n’est souvent que faiblesse, cruauté déguisée, si elle ne s’accompagne pas de responsabilité. Le sacrificateur Eli était parvenu au sommet de sa profession, mais n’avait pas assumé ses responsabilités familiales. En conséquence, lui et ses fils moururent prématurément le même jour. Dieu a dit : “Je lui ai dit que Je punirai sa famille… parce qu’il n‘a pas osé réprimer ses fils…” (1 S 3. 13 TP). Assumez donc vos responsabilités !

Bible 1 an :
Ec 10-12
Bible 2 ans :
Jr 11-12

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email