L’effet domino de la louange (2)

“Ma bouche est remplie de Tes louanges et Te glorifie toute la journée.” Ps 71. 8

En 2007, après avoir lutté pendant une douzaine d’années contre la leucémie, le pianiste et auteur-compositeur Roger Bennett mourut. Il pensait être encore en rémission, mais la maladie récidiva violemment. Voici ce qu’il écrivit sur son site Internet : “Notre ennemi nous pourchasse exactement de la manière décrite par la Bible, “comme un lion rugissant”. Il se cache en embuscade dans les buissons, à l’affût du moindre signe de faiblesse. Puis il frappe. Il ne m’a pas frappé physiquement. Il s’est attaqué à un point plus critique de mon âme : il a sapé ma joie… ma confiance… et mon espoir. Toutes les fois que je tournais mes pensées vers le ciel et le Paradis qui m’attendait, ces dernières retombaient sur moi comme de lourds boulets de plomb. Chaque fois que j’essayais d’envisager le bon côté des choses, je ne parvenais qu’à imaginer un avenir sombre et désespéré. C’est alors qu’il me décocha sa flèche la plus efficace : le doute. “Tu te dis chrétien ? Quel hypocrite tu fais ! Tu n’as jamais eu autant peur qu’aujourd’hui. Tu n’as jamais été aussi désespéré qu’aujourd’hui ! Qu’elle est belle ta foi, Monsieur le chanteur de Gospel !” J’ai gobé tout ce qu’il disait. J’ai tout essayé pour me sortir de cette impasse… Je me suis dit que si je m’assoupissais un moment ça passerait tout seul… mais le temps semblait s’écouler au ralenti. Pas moyen de trouver le sommeil. J’ai essayé de m’absorber dans la Bible, mais les mots dansaient devant mes yeux et semblaient perdre tout leur sens.” C’est alors que Bennett eut une révélation – il se rappela l’épisode de Paul et Silas en prison. “Ils ne se sont pas abandonnés au désespoir, loin de là !” écrivit-il. “Ils se mirent à chanter Ses louanges et leur chant même devint leur arme la plus redoutable. L’une après l’autre… d’anciennes chansons me sont revenues à l’esprit et je me suis mis à les chanter dans ma chambre vide. Ce n’était certes pas ma meilleure prestation, mais elles constituèrent sans doute la bénédiction la plus puissante que j’aie jamais reçue de Lui.” Le Psalmiste écrivit : “Ma bouche est remplie de Tes louanges et Te glorifie toute la journée” (Ps 71. 8). Essayez cette stratégie : il n’y a rien de plus efficace !

Bible 1 an :
Am 1-3 & Jc 4
Bible 2 ans :
Ps 137 & Mc 14

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email