Un exemple à ne pas suivre !

“Je marcherai dans l’intégrité de mon cœur, au milieu de ma maison.” Ps 101. 2

Vous connaissez le proverbe plein d’ironie qui dit : “faites ce que je vous dis, mais ne faites pas ce que je fais !” Le roi David aurait pu le faire sien, puisqu’il écrit : “ Je marcherai dans l’intégrité de mon cœur au milieu de ma maison”, alors que son comportement au milieu des siens laissait beaucoup à désirer. Suite à l’adultère qu’il commit avec Bath-Chéba, le prophète Nathan l’avertit que, désormais, “l’épée ne s’écartera jamais de ta maison” (2 S 12. 10). Dieu tint Sa promesse. L’un de ses fils, Amnon, viola sa demi-sœur Tamar avant de la chasser de chez lui (2 S. 13). Quand David l’apprit, la Bible nous dit “qu’il fut très en colère” (v. 21), mais ne fit rien. Il ne réprimanda même pas son fils. Plus tard, quand un autre de ses fils Adonias tenta de s’emparer du pouvoir, malgré le choix de Salomon comme son successeur, la Bible nous apprend que “jamais, sa vie durant, son père ne lui avait fait un reproche, ou ne lui avait dit : pourquoi agis-tu ainsi ?” (1 R 1. 6). Après la mort d’Absalom, qui avait tenté de prendre le pouvoir, David ne put que pleurer (2 S 19. 1-8). Lui, le chef de guerre, l’unificateur du royaume d’Israël, le héros vainqueur de Goliath, le fin stratège, et en même temps le poète et musicien admiré auteur de la plupart des psaumes, se montra incapable de diriger sa maison et d’élever ses enfants convenablement. Face à la déconfiture de sa famille, il ne savait que pleurer (2 S 15. 30). Ses derniers jours sur terre, il les passa, non pas entouré de sa famille, mais dans les bras d’une jeune et belle étrangère (1 R 1. 3-4). Ne prenez pas David comme exemple, écoutez plutôt ce qu’il écrit : “Je marcherai dans l’intégrité de mon cœur au milieu de ma famille” et suivez seulement son conseil. Faites de Dieu le centre de votre vie, puis prouvez votre amour pour votre femme et vos enfants : “Maris, aimez chacun votre femme, et ne vous aigrissez pas contre elle… Pères, n’irritez pas vos enfants, de peur qu’ils ne se découragent” (Col 3. 19, 21). Vous aurez ainsi l’occasion de vous réjouir au lieu de pleurer comme David !

Bible 1 an :
Ps 139-142
Bible 2 ans :
Ps 147

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email