Approchez-vous du trône !

“À pleine voix, je crie vers le Seigneur, Il me répond de Sa montagne sainte.” Ps 3. 4

Vers qui vous tournez-vous quand vous vous trouvez dans un moment de détresse, de doute, de douleur, de chagrin ? Aucun être humain ne peut porter, ou ne devrait tenter de porter sur ses épaules votre fardeau. Dieu n’a jamais prévu de mettre à vos côtés des amis ou des parents susceptibles de le porter à votre place. Il a prévu de le porter Lui-même. Quelqu’un a dit : “Quand le besoin s’en fait sentir, approchez-vous du trône, pas du téléphone !” Autrement dit, criez à Dieu, Il est souverain, rien ne peut Le détrôner, mais ne vous précipitez pas vers le téléphone pour appeler quelqu’un. Hurlez, suppliez, emportez-vous, Dieu est patient et Il est près à attendre que vous ayez fini de crier toute votre amertume et détresse pour vous répondre. Dieu ne s’est pas approché de Job tant que celui-ci discutait avec ses “amis”. Il a attendu qu’il se soit calmé pour venir lui démontrer Sa puissance et Sa justice. Déchargez-vous sur Lui de votre colère et de votre frustration, Il connaît ce que vous ressentez avant de vous écouter. Tous les humains sont des êtres imparfaits, qui vous laisseront tomber un jour ou l’autre. Le seul qui vous répondra toujours est Celui qui règne “dans Sa montagne sainte”. Esaïe rapporte les mots de Dieu : “Moi, Je leur répondrai avant même qu’ils appellent ; ils n’auront pas fini de parler que Je les aurai entendus” (Es 65. 24). Et vous découvrirez alors, tout comme Job, que ce ne sont pas tant Ses réponses qui comptent que Sa présence à nos côtés. Avant de pouvoir dire : “j’ai parlé, sans comprendre, de choses étonnantes qui me dépassent et que je ne connais pas” (Jb 42. 3).

Bible 1 an :
Ex 17-19
Bible 2 ans :
Gn 22

Partager :

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email