De la vigilance !

“Prenez garde à vous-mêmes, de crainte que vos cœurs ne s’appesantissent par les excès…” Lc 21. 34

Un ancien drogué témoigne de la facilité avec laquelle on peut retomber dans ce que l’on a rejeté. “Je pensais être guéri au bout de quatre ans sans aucune prise de quoi que ce soit qui puisse ressembler à une drogue, mais un jour, j’ai été frappé d’une énorme envie de goûter encore à ce poison. Alors que j’étais dans une église, je n’écoutais plus rien des chants, des prières, du message ; je n’entendais que le tentateur. Il était en train de gommer les risques et de minimiser les conséquences ; j’étais de plus en plus vulnérable. Était-ce le diable ou le soliloque du vieil homme en moi ? Je ne sais, mais dès que je suis sorti de l’église, je me suis rendu en un endroit où je savais trouver rapidement ce que je cherchais. Et j’ai replongé en toute connaissance de cause. Le drame, c’est de penser que l’on est définitivement guéri de ses faiblesses au point que notre oreille n’écoute plus les avertissements ; nous oublions alors la vigilance impérative même lorsque l’on est chrétien.” Voilà sans doute pourquoi Jacques déclare : “Résistez au diable, et il fuira loin de vous ! (4. 7). Le problème est que si nous ne prenons pas la ferme décision de changer de route, nous retrouvons toujours les chemins de traverse qui mènent à la perte. L’apôtre Paul s’est souvent étonné, dans ses lettres, de voir que ceux qui s’étaient tournés vers le Christ lors de son ministère d’évangéliste et de missionnaire retournaient facilement à leur ancienne nature, se laissant séduire par de faux discours, remettant en question les décisions prises. Ainsi donc, même après une expérience forte et incontestable de conversion, il est possible de dévier du droit chemin. Aux Corinthiens, mais aussi aux chrétiens de toutes les églises, l’apôtre redonne ce conseil à saisir comme une consigne : “Que celui qui croit être debout prenne garde de tomber !” (1 Co 10. 12).

Bible 1 an :
Ps 9-12
Bible 2 ans :
Gn 24

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email