“Voir” la grâce de Dieu (1)

“A son arrivée, lorsqu’il vit la grâce de Dieu, il se réjouit…” Ac 11. 23

Nous parlons souvent de la grâce de Dieu, comme l’expression de la faveur divine à notre égard, alors que nous ne la méritons pas. Mais est-il possible de la “voir” ? Luc nous raconte que le meurtre d’Etienne marqua le début d’une persécution féroce contre les croyants de Jérusalem, qui les força à quitter leur confort pour aller s’installer dans d’autres régions peuplées de gens avec lesquels ils avaient peu d’affinités. Partout où ils se rendirent, ils annoncèrent la Bonne Nouvelle du Christ et “grand fut le nombre de ceux qui crurent et se convertirent au Seigneur” (Ac 11. 23). En conséquence, Barnabas fut envoyé à Antioche pour établir un rapport des événements à l’intention des apôtres. Arrivé sur place, “il vit la grâce de Dieu et se réjouit” et, fidèle à son habitude, il “les exhorta tous à rester d’un cœur résolu attachés au Seigneur” (v. 23). Mais au fait, que vit-il ? Il vit les résultats de la prédication de l’Evangile sur des âmes étrangères à Dieu, la vraie vie les envahir et rejaillir en bonnes actions, en amour pour les autres, en reconnaissance à Dieu pour Son don incomparable. Il vit une église qui se formait et commençait à impacter toute une ville. Il vit des cœurs désespérés soudain s’emplir d’espoir et de joie, de paix et d’assurance. Pour Barnabas et pour eux, la grâce n’était pas un concept théologique, mais l’expression étonnante de l’action divine au sein d’un peuple étranger à la culture juive. Des étrangers, des “Grecs”, en venaient à croire en Jésus (Ac 11. 20). Comme l’église de Jérusalem, celle d’Antioche avait choisi de suivre l’enseignement des apôtres, de se réunir pour prier ensemble, de partager tout ce qu’ils avaient, de faire preuve de générosité… Barnabas assistait à un miracle dû à l’intervention de Dieu au sein de cette cité. Et il s’en réjouit. Nous réjouissons-nous aussi quand nous voyons la grâce de Dieu en action ? Ou bien sommes-nous devenus trop blasés pour la “voir” ?

Bible 1 an :
Gn 34-37
Bible 2 ans :
Gn 10

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email