“Voir” la grâce de Dieu (3)

“Il les encouragea tous à rester attachés au Seigneur d’un cœur résolu.” Ac 11. 23

Barnabas était impressionné par l’église d’Antioche, sa passion pour l’Evangile, sa générosité, son désir d’imiter la conduite de Christ. Il avait vu l’action du Saint-Esprit au sein d’une assemblée disparate, composée d’Africains venus de la Libye actuelle, de Grecs venus de Grèce, de Crétois et de Chypriotes, et bien sûr de Juifs exilés, capables de prier ensemble et de se soutenir les uns les autres. D’autres auraient pu écrire un rapport sur cette église à l’intention des apôtres. Mais Barnabas possédait le don spirituel de l’encouragement. Sachant combien il est facile de baisser les bras lorsque la persécution s’approche et que la tentation de revenir en arrière n’est jamais loin, encourager les nouveaux chrétiens de la ville était vital. Même si le nom “chrétien” fut utilisé pour la première fois à Antioche pour définir les disciples de Christ, néanmoins l’église était jeune, cosmopolite, multiculturelle, dirait-on de nos jours, et avait besoin de l’enseignement de disciples chevronnés, comme Barnabas et plus tard Paul. Affermir la foi des croyants afin qu’ils affrontent les inévitables épreuves avec sérénité et persévérance était le but que poursuivait Barnabas. Un autre groupe de fidèles avait besoin d’encouragement, afin de ne pas tomber dans la complaisance et le relâchement. Certains avaient bénéficié de l’intervention divine dans leur vie et ne ressentaient plus le besoin d’une communion quotidienne avec leur Seigneur. Ce qui peut devenir un danger pour nous aussi. N’avons-nous pas bien besoin des encouragements d’un Barnabas pour nous aider à demeurer fidèles en toute circonstance ? Ne devenons pas trop blasés face aux effets de la grâce divine dans nos vies et dans la vie de nos frères et sœurs au point de cesser de voir la grâce de Dieu dans toute sa grandeur.

Bible 1 an :
Gn 42-44
Bible 2 ans :
Gn 12

Partager :

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email