La voie à suivre… ou à ne pas suivre !

“Oriente le jeune garçon sur la voie qu’il doit suivre ; même quand il sera vieux, il ne s’enécartera pas.” Pr 22.6

Ce verset est souvent pris dans un seul sens, mais il a un côté pile et un côté face ! Il ne veut pas dire seulement qu’en donnant de bonnes habitudes à vos enfants ils s’en souviendront plus tard à l’âge adulte, mais aussi que de mauvaises habitudes les entraîneront sur un mauvais chemin. Lynn McKelvey a fait remarquer qu’exposer vos enfants à des critiques continuelles risque de saper leur confiance en eux-mêmes au point qu’ils grandiront avec une opinion très négative de ce qu’ils valent et quand ils seront vieux, ils ne se détourneront pas de leurs mauvaises attitudes. Pourquoi, par exemple, une petite fille dont le père est alcoolique et jamais content d’elle, grandit et se marie avec un homme qui ressemble à son père, puis passe le reste de sa vie à tenter de lui plaire en élevant ses propres enfants de la même manière ? Pourquoi un garçon dont le père, toujours absent, ne semble revenir au foyer que pour réprimander ses enfants pour les “remettre dans le droit chemin”, grandit et découvre, avec ses propres enfants qu’il n’est capable que de les gronder sans jamais les encourager ou simplement leur dire “je t’aime” ? Ce sont des exemples qui illustrent ce verset biblique: “Je suis un Dieu jaloux, qui punit la faute des pères sur les fils jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui Me haïssent… “ (Ex 20. 5). Nos enfants ne peuvent se débrouiller dans la vie, qu’avec les outils que nous leur mettons dans les mains. Parents, engagez-vous à rompre l’enchaînement destructif qui court peut-être dans votre famille et à élever vos enfants de manière différente. Ne leur dites jamais : “Pourquoi ne ressembles-tu pas davantage à ton frère (ou à ta sœur) ?” Aucun enfant n’est censé être le clone de son frère ou de sa sœur. N’essayez pas de le modeler sur vos ambitions perdues, ou à l’image de quelqu’un d’autre. Soyez plutôt heureux de ce qu’il soit différent, aidez-le à développer son caractère unique. Si nos enfants n’entendent jamais des mots d’amour ou d’encouragement, venant de notre bouche, comment apprendront-ils à en dire à leurs propres enfants ? De quoi méditer, ne croyez-vous pas ?

Bible 1 an :
Lv 16-18 & Jn 3
Bible 2 ans :
Gn 36

Partager :

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email