Soignez vos blessures.

“Médecin, guéris-toi toi-même ! ” Lc 4. 23

Dans l’Ancien Testament, un sacrificateur ne pouvait servir dans la maison de Dieu s’il était affligé d’une croûte sur la peau, ce qui représentait, aux yeux de Dieu, une blessure non guérie, pouvant s’ouvrir et saigner (Lv 21. 20). Pourquoi cela ? Parce que si vous avez une croûte ou une blessure pas encore cicatrisée, vous n’êtes pas insensible aux coups, même légers. Vous ne pouvez pas vous approcher trop des autres au cas où leur toucher malencontreux écorcherait votre peau sensible et soulèverait la croûte de sang séché. Vous êtes trop fragile, trop sensible, car la peur de la voir se rouvrir risque de saper votre énergie. Vous craignez aussi d’en parler, de peur que les gens ne s’éloignent de vous, ce qui vous pousse à porter un masque, à compartimenter votre vie et vous rend ainsi moins confiant. Vous risquez également de succomber à la tentation de vouloir tout contrôler. Pire encore, vous vous jetez à corps perdu dans votre travail, désireux de plaire à Dieu et de servir les autres au point de passer bien peu de temps avec Lui et de négliger de vous occuper de vous-même. Mais la Bible dit : “Médecin, guéris-toi toi-même !” Cela veut-il dire que les gens qui ont vécu un passé difficile, fracturé, plein de problèmes, ne peuvent servir Dieu ? Pas du tout, c’est plutôt le contraire qui est vrai ! Ceux qui ont été brisés par la vie sont plus aptes à aider ceux qui souffrent aujourd’hui ! Mais il leur faut d’abord être guéris et restaurés eux-mêmes. Jésus a dit que si un aveugle guide un autre aveugle, ils finissent tous deux dans le fossé (Mt 15. 14). Il est difficile de parler aux autres de victoire lorsque l’on vit soi-même une vie de défaites, difficile aussi de leur apporter un soutien moral lorsque l’on se bat soi-même avec des problèmes émotionnels non réglés. Si vos blessures saignent encore, vous serez incapable d’aider à résoudre les problèmes des autres. Il n’est pas anormal pour un chrétien de souffrir de blessures au cœur, mais il est anormal de ne rien faire pour les guérir. Passez du temps auprès de Dieu et laissez-Le vous restaurer pleinement afin de pouvoir aider les autres plus efficacement.

Bible 1 an :
Nb 15-16 & Jn 14
Bible 2 ans :
Gn 48

Partager :

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email