Il l’a crié afin que vous n’ayez pas à le crier !

“Mon Dieu, pourquoi M’as-tu abandonné ?” Mt 27. 46

Quelle serait votre réaction si vous deviez monter sur une estrade et vous tenir debout, en pleine lumière, afin de regarder une vidéo de chaque péché que vous avez commis jusqu’à aujourd’hui? Chaque mouvement de colère, chaque action égoïste, chaque attitude critique, chaque élan de jalousie, chaque penchant caché. Votre désir le plus cher serait sûrement d’aller vous cacher dans un trou de souris, ou de vous réveiller de ce cauchemar ! Jésus a souffert bien pire que cela: la Bible dit qu’Il “a porté Lui-même nos péchés sur le bois de la croix afin que nous puissions cesser de vivre pour le péché et que nous commencions à vivre pour ce qui est juste” (1 P 2. 24 TM). Mourir pour des péchés que vous n’avez même pas commis est terrible, mais imaginez en plus être rejeté par Dieu, abandonné, vos cris ignorés. Paul se sert du même mot quand il écrit : “Démas m’a abandonné… et il est parti…” (2 Tm 4. 10). Paul avait cherché Démas et n’avait pu le trouver car celui-ci avait disparu à l’étranger. De même Jésus avait cherché Son Père ce jour-là sans pouvoir Le trouver. David se serait-il trompé lorsqu’il écrivit : “Je n’ai jamais vu le juste abandonné” (Ps 37. 25) ? Non ! Car à ce moment précis, sur la croix, Jésus n’était pas un juste aux yeux de Dieu : Il était un menteur, un alcoolique, un drogué, un détraqué sexuel, un adultère, un violeur d’enfant, un criminel… etc. Cela vous gêne-t-il de voir ces mots associés à Son nom ? Jésus pourtant a fait bien plus : Il s’est mis à la place de tous ces gens capables de commettre de tels péchés, et à votre place aussi. Par un acte qui a dû déchirer Son cœur, Dieu a déversé Son juste jugement sur Son propre Fils. Aussi, quand Jésus s’est écrié, sur la croix : “Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi M’as-tu abandonné ?”, l’a-t-Il fait pour que vous n’ayez jamais à le crier vous-même ! Bien sûr Jésus savait pourquoi Dieu L’avait rejeté, Lui avait tourné le dos alors qu’Il agonisait sur la Croix. Mais s’Il a répété le cri du psaume 22 c’était afin que nous comprenions ce qu’il en a coûté à la fois à Jésus de porter nos péchés sur la Croix et à Son Père de le maudire (Dt 21. 22-23), afin que nous recevions la justice de Dieu et la vie éternelle.

Bible 1 an :
1 S 1-2 & Mt 22
Bible 2 ans :
Ps 13 & Ac 23

Partager :

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email