Le sacrifice de l’Agneau

“Il était neuf heures quand ils Le crucifièrent.” Mc 15. 25

Si l’on en croit l’historien Juif Flavius Joseph qui naquit à peu près à la même époque que Jésus et assista aux événements majeurs de cette époque, l’année où fut crucifié Jésus pas moins de 256 600 agneaux furent immolés pour célébrer la Pâque juive. Comme il appartenait à la lignée aristocratique des souverains sacrificateurs, on peut imaginer qu’il savait de quoi il parlait. Imaginez, d’un côté plus de 250 000 agneaux dont le sacrifice ne pouvaient effacer nos péchés, et de l’autre le sacrifice d’un seul “agneau” crucifié sur une croix romaine, dont le sang, lui, allait nous purifier de tout péché ! D’après la tradition juive,on commençait à préparer les animaux qui allaient être sacrifiés à partir de la troisième heure, c’est-à-dire à 9 heures du matin. Puis les sacrifices proprement dit débutaient à la sixième heure de la journée, c’est-à-dire à 3 heures de l’après midi. Tout devait être terminé à la neuvième heure, c’est-à-dire à 6 heures du soir, quand la nuit commençait à tomber. Maintenant lisons le récit qu’en fit Marc dans son évangile : “Il était neuf heures quand ils Le crucifièrent… A midi, il y eut des ténèbres sur toute la terre jusqu’à trois heures. Et à trois heures, Jésus cria d’une voix forte : ‘Eloï, Eloï, lama sabaqthani ?’ ce qui signifie : “Mon Dieu, mon Dieu, pour-quoi M’as-Tu abandonné ?’ Certains de ceux qui étaient là disaient, en l’entendant : ‘Voilà qu’Il appelle Elie !’ Quelqu’un courut, emplit une éponge de vinaigre et, la fixant au bout d’un roseau, il Lui présenta à boire en disant : ‘Attendez, voyons si Elie va venir Le descendre de là.’ Mais, poussant un grand cri, Jésus expira. Et le voile du sanctuaire se déchira en deux du haut en bas” (Mc 15. 25, 33-38). Marc nous a donné ces détails pour une raison. Rien dans les Ecritures n’est là par hasard ! Au moment où les prêtres commençaient la préparation des agneaux, Jésus était crucifié. Au moment où ils commençaient les sacrifices, Jésus expira. Et dans l’indifférence totale, le voile du temple se déchira. Aucune mention n’est faite concernant la réaction de ceux qui se trouvaient alors dans le Temple. Mais nous, n’ignorons pas l’importance de ce qui s’est passé ce jour-là !

Bible 1 an :
Ps 45-48
Bible 2 ans :
Ps 12 & Ac 22

Partager :

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email