Parfois, il faut attendre…

“Un jour qu’Il prenait un repas avec eux, Il leur donna cet ordre : Ne vous éloignez pas de Jérusalem, mais attendez ce que le Père a promis et que Je vous ai annoncé” Ac 1. 4

Lorsque Jésus entre à Jérusalem sur le dos d’un ânon et qu’Il est acclamé par la foule, on peut imaginer que les disciples sautent de joie. Enfin, leur maître est reconnu et reçoit un vibrant hommage de la population. Mais quand quelques jours plus tard, ils sont témoins de Son arrestation et apprennent Sa mort sur la croix, on peut alors saisir la stupeur et le découragement qui les ont mis KO. Or, nouveau rebondissement ! Les disciples sont soudain bouleversés par le plus incroyable des faits : Jésus ressuscite et se présente à eux, bien vivant. Non seulement Il est revenu à la vie, mais Il demeure avec eux 40 jours dont nous n’avons pas beaucoup d’échos, mais qui furent certainement extraordinaires. Les disciples, et plus d‘une centaine d’autres personnes ont pu le revoir, enseignant et conseillant. Plusieurs ont dû se pincer pour s’assurer de ne pas rêver. Que Jésus soit bien vivant n’est pas seulement merveilleux ; c’est surtout l’attestation qu’Il est bien le Messie, le Fils unique de Dieu, et que tout ce qu’Il annonce est la plus vraie de toutes les vérités. Puis, Jésus s’élève au ciel. Nouveau phénomène totalement improbable qui ne peut que scotcher les témoins. Des anges les secouent en s’étonnant qu’ils s’étonnent ! Lire et relire ces épisodes ne doit pas nous faire oublier que tout cela est invraisemblable, mais vrai. Forts de toutes ces expériences, et donc de toutes ces preuves concernant l’identité divine et la mission de Jésus, les disciples auraient pu se précipiter partout pour claironner ce qu’ils venaient de vivre. Or, ils s’enferment et attendent un signe, une autre promesse, selon la consigne du maître. Ils auraient pu foncer pour proclamer la Bonne Nouvelle, mais leur enthousiasme n’aurait pas suffi. Ils devaient recevoir le Saint-Esprit. Parfois, il faut calmer ses ardeurs pour ne pas compter seulement sur ses forces ou sur ses réserves. C’est ce qu’ont fait les disciples, et c’est en cela qu’ils sont de vrais disciples.

Bible 1 an :
1 R 7-8 & Mc 8
Bible 2 ans :
Esd 8 & 1 Co 12

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email