Vous êtes dans la prunelle de Son œil !

“Oui, quiconque vous touche, touche à la prunelle de Mon œil” Za 2. 12

La “prunelle” de votre œil est fragile et si quelqu’un veut vous frapper au visage, vous lèverez instinctivement le bras pour protéger vos yeux. Mieux vaut souffrir d’une légère blessure passagère au bras que d’un dommage irréversible aux yeux. Dieu a agi de même pour vous protéger, en levant Son “bras” afin que vous ne receviez pas de coup mortel. Quand Jésus meurt sur la Croix, le “bras” de Dieu a été élevé pour encaisser les coups du péché, comme Esaïe le prophétise dans le fameux chapitre 53 : “Qui donc a cru à ce que nous avons entendu dire ? Le bras du Seigneur, en faveur de qui a-t-il été dévoilé ?” (v. 1). Il a été levé pour nous empêcher de devenir aveugles et de passer à côté du salut. Autrement dit, si vous êtes dans la prunelle de Son œil, vous êtes protégé, votre salut assuré et vous connaissez combien Dieu vous aime et quel sacrifice Il est prêt à assumer pour vous. Voulez-vous Lui exprimer votre reconnaissance pour cette assurance dont vous bénéficiez ? Obéissez à Ses commandements, gardez la vérité et marchez à Ses côtés : “Fais ce que Je te recommande et tu vivras. Garde Mon enseignement comme la prunelle de tes yeux” (Pr 7. 2). Mais qu’appelle-t-on la “prunelle” de l’œil ? C’est en fait la pupille, la partie sombre au centre de l’iris qui se dilate et se contracte pour laisser entrer la lumière. Au douzième siècle on l’appelait “prunelle” ou petite prune, fruit du prunelier, le prunier sauvage, en raison de sa dimension et de sa couleur. David priait ainsi : “Garde-moi comme la prunelle de Ton œil, cache-moi, protège-moi sous Tes ailes, à l’abri des méchants…” (Ps 17. 8). Que ce soit notre prière à chacun aujourd’hui !

Bible 1 an :
2 R 7-8 & Mc 16
Bible 2 ans :
Ps 22 & Mc 1

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email