Intercession (1)

“Certainement, aucun de ceux qui s’attendent à Toi ne sera confondu.” Ps 25. 3

Au moment où nous prions Dieu en lui présentant nos requêtes, nos attentes, parfois nos questions ou nos souhaits, il n’est pas inutile de nous souvenir qu’en même temps, partout dans le monde, d’autres chrétiens prient et lancent leurs propres requêtes. Pensez ! que de malades, d’isolés, de personnes fatiguées de voir leurs prières sans réponse, tentés de désespérer, voire d’abandonner ! Il y a peut-être, parmi eux, des responsables d’églises ou d’œuvres, des missionnaires, des évangélistes découragés dans leur ministère parce qu’ils ne voient pas de fruits émerger malgré leur engagement et leur abnégation. Tous ces croyants, comme vous et moi, doivent apprendre et réapprendre chaque jour que la confiance en Dieu ne reste pas sans réponse. C’est ce qu’affirme David au psaume 25 : “Aucun de ceux qui comptent sur toi ne sera déçu.” David laisse entendre qu’il n’est pas le seul à être entendu par le Seigneur tandis qu’il prie ; ce sont des multitudes qui peuvent et qui doivent s’attendre aux bienfaits et aux bénédictions de Dieu. S’il déclare se tourner vers le Seigneur en qui il met sa confiance pour ce qui le concerne, il pense aussi à tous ceux qui, comme lui, s’attendent à Dieu. Ainsi, David intercède-t-il pour d’autres et montre-t-il que la prière n’est pas égoïste, centrée sur soi seulement. Cette attitude signale à tous ceux qui sont éprouvés et abattus qu’on prie pour eux bien plus qu’ils ne le savent. Cela devient une leçon pour chacun, un stimulant à nous oublier nous-même pour élargir notre cœur. Prier pour quelqu’un qui n’a plus la force de le faire, n’est-ce pas à notre portée ? Et savoir que, quelque part dans le monde, ou dans notre maison, quelqu’un intercède pour vous, n’est-ce pas réconfortant ? Si nous devons nous attendre à Dieu, nous devons aussi apprendre à prier les uns pour les autres !

Bible 1 an :
2 Ch 21-22 & Ac 9
Bible 2 ans :
Jos 23-24

Partager :

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email