Moïse et son bâton

“Le Seigneur lui demanda : Que tiens-tu à la main ? – Un bâton. – Jette-le à terre !” Ex 4. 2-3

Imaginez la scène : Moïse est un homme d’âge mûr, avec un lourd passé puisqu’il a déjà tué un homme, un fugitif loin du pays de sa naissance, obligé de survivre en gardant des troupeaux alors qu’il avait des années auparavant un avenir brillant devant lui. Il se trouve quelque part dans une contrée semi-désertique loin d’imaginer une rencontre soudaine avec le Dieu de ses ancêtres, qui plus est, à travers un buisson en flammes. Mais Dieu aime surprendre ! Une fois la surprise passée, s’ensuit un dialogue long et étrange entre Moïse et le créateur de l’univers, le Dieu Tout-puissant qui tente de convaincre le berger récalcitrant qu’Il a un plan pour se servir de lui afin de libérer le peuple hébreu. Moïse n’est pas facile à convaincre. Le sommes-nous lorsque Dieu nous appelle à accomplir une tâche spécifique ? Mais tous les arguments divins semblent échouer. Moïse n’est pas vraiment tenté de jouer le jeu ! Alors Dieu lui pose cette question, apparemment sans rapport avec la discussion : “Que tiens-tu à la main ?” On serait décontenancé pour moins ! Il répond “un bâton”, probablement en se demandant ce que cela signifie. Dieu lui intime alors de le jeter à terre. Deux leçons se dégagent de ce dialogue : 1- Quand Dieu vous pose une question singulière ou peu raisonnable, ne soyez pas tenté de passer outre. Répondez-Lui avec sincérité. L’Esprit-Saint a quelque chose à vous dire et cela risque de tourner dans votre esprit pendant un certain temps avant que vous vous rendiez compte de ce que Dieu veut vous dire. 2- Ce que vous avez à la main (un talent spécifique par exemple), entre les mains de Dieu peut être transformé en bénédiction pour les autres. Acceptez de le “jeter” par terre.

Publié le
Catégorisé comme SPPA