Voulez-vous progresser dans l’étude de Sa Parole ? (2)

“Si quelqu’un, même si c’était nous ou un ange venu du ciel, vous annonçait une bonne nouvelle différente de celle que nous vous avons annoncée, qu’il soit maudit !” Ga 1. 8

Paul n’y va pas par quatre chemins ! Il affirme que même si lui, ou encore un ange du ciel venait prêcher un Evangile différent, nouveau, plus agréable à entendre, il devait être maudit ! Nous avons tous besoin de l’aide d’enseignants expérimentés dans l’étude des Ecritures, mais n’oubliez pas que tout ce qu’ils affirment doit être en accord avec la Parole de Dieu. Les croyants de Bérée analysaient chaque jour les méditations de Paul pour vérifier qu’elles ne contredisaient pas la Bible (Ac 17. 11). Il nous encourage à faire de même. Matt Brown a écrit : “Les enseignants de la Bible ne sont que des livreurs de journaux ! Ils n’écrivent pas les rapports d’informations. Ils ne font que livrer les informations qui leur ont été fournies.” Leur but devrait être de nous encourager à vivre la vie chrétienne, pas à seulement passer un peu de temps à lire les aventures de héros bibliques ! Spurgeon encourageait son auditoire à “non pas à rendre seulement visite aux livres qui expliquaient la Bible, mais à faire sa demeure dans les Ecritures.” La connaissance ne remplace pas la transformation qui doit s’opérer en nous à mesure que nous approfondissons notre étude des Ecritures. Et Paul de conclure : “Que la parole du Christ habite en vous avec toute sa richesse ; instruisez-vous et avertissez-vous en toute sagesse…” (Col 3. 16). Il savait qu’en conséquence la vie en abondance, promise par Jésus, coulerait dans les veines de chaque individu et dans toute la communauté. Mais à condition que “la parole… habite en nous avec toute sa richesse”. Il n’a pas dit de temps en temps, ou juste un peu, à faible dose, non il a dit “dans toute sa richesse”. A nous de faire le nécessaire !

Bible 1 an :
Es 7-9 & 2 Co 10
Bible 2 ans :
Nb 15 & 1 P 4

Partager :

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *