Voilà mon vieil ami !

“Jésus lui dit : Mon ami…” Mt 26. 50

Quand Jésus a choisi Judas, Il savait très bien ce qu’Il faisait. Quand Il lui confia la bourse commune, Il savait qui il était, et le traître qu’il deviendrait. Alors pourquoi l’avoir appelé à Le suivre ? Parce que les plans de Dieu pour votre vie exigent parfois d’étranges relations. Comment pourrez-vous apprendre la persévérance ? En faisant face à des obstacles ! Comment pourrez-vous apprendre à pardonner ? En rencontrant la trahison ! Alors que Marie adorait Jésus, l’oignant d’un parfum coûteux, Judas, prétendant être concerné par le sort des pauvres, révélait sa vraie motivation : la convoitise. En vérité il y a autour de vous des personnes pour lesquelles vous seriez prêt à tout sacrifier et qui seraient les premières à vous trahir. Dieu permettra que vous rencontriez des gens qui présenteront une belle apparence mais dont Il vous révélera les vraies motivations, à mesure que vous vous approchez de Lui. Ne vous laissez donc pas détourner de votre objectif. Mais pourquoi Jésus est-Il allé jusqu’à appeler Judas : “Mon ami.” ? Parce que, aux yeux de Dieu, ceux qui vous protègent à tout prix des vicissitudes de la vie ne vous font en fait aucun cadeau. Tandis que ceux qui vous causent tant de souffrance, vous amenant à vous tourner vers Lui, vous font avancer plus vite sur le chemin de votre destinée divine ! Parlez d’un Joseph, et quelque part dans son passé vous découvrirez “l’ami” qui un jour l’a trahi, “l’ami” qui, un jour, s’est empressé de le pousser dans une fosse, “l’ami” qui l’a oublié dans son désespoir, au moment où il avait le plus besoin de ce dernier. Et pourtant sans ces “amis”, Joseph n’aurait jamais atteint le sommet de la puissance politique. Acceptez ce principe et cela changera votre manière de voir la vie. Judas, dans un certain sens, annonce la croix. Et la croix annonce la résurrection. Quand vous verrez s’approcher votre Judas, alors vous pourrez dire aussi : “Voilà mon vieil ami…”

Bible 1 an :
Ap 19-20
Bible 2 ans :
Ps 58

Partager :

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *