Attaquez de front votre Goliath (2)

“Tu es ma force, je regarde vers Toi. Oui, Dieu me protège avec puissance.” Ps 59. 10

2- La pierre de la prière. David s’encouragea certes en pensant aux victoires passées, accomplies grâce à l’aide de Dieu, mais cela ne suffit pas à gagner les batailles futures. Que penser d’un officier qui, une fois sur le champ de bataille cesserait tout contact avec son état-major, sous prétexte qu’il n’a plus besoin de recevoir d’information de ses supérieurs ? Paul écrit : “Priez en tout temps par l’Esprit, avec toutes sortes de prières et de supplications…” (Ep 6. 18). N’affrontez pas votre géant en vous confiant en vos propres forces. Priez régulièrement et fidèlement. Mettez de côté un moment de votre journée pour vous approcher de Dieu. Ne prenez pas de décision importante sans Lui en parler. La vie de David est ponctuée de temps de prière et de louange, comme il l’explique lui-même :“Sept fois par jour, je chante Ta louange à cause de Tes justes décisions” (Ps 119. 164). Et il ajoute : “Entrez par Ses portes avec reconnaissance, entrez dans les cours de Son temple avec des louanges ! Célébrez-Le, bénissez Son nom!” (Ps 100. 4). Tel était le secret de la force de David. Cela pourrait être aussi le secret de la vôtre ! 3- La pierre de la priorité. “De quelle priorité parle-t-on ?” allez-vous dire sans doute ! Celle qui consiste à mettre en priorité la réputation, la gloire de Dieu. David déclare à Goliath : “je viens à toi au nom du Seigneur des Armées, le Dieu des troupes d’Israël, que tu as défié. En ce jour, le Seigneur te livrera à moi, je te frapperai…  et ainsi toute la terre saura qu’il y a un Dieu pour Israël.” (1 S 17.45-46). David ne pouvait pas accepter que le nom de Dieu soit bafoué. Il se devait de le défendre, même au prix de sa vie. Question : êtes-vous prêt à défendre le nom de votre Père devant vos voisins, votre entourage, vos collègues de travail ? Souvenez-vous des paroles de Dieu : “J’honore ceux qui M’honorent, mais ceux qui Me dédaignent tombent dans le mépris”(1 S 2. 30).Votre géant peut s’avérer un moyen d’honorer votre Seigneur. Au lieu de vous plaindre d’avoir à l’affronter, considérez-le plutôt comme un tremplin vous permettant d’afficher la puissance divine qui est derrière vous. Dieu est jaloux de Son nom. Le mépriser, s’en moquer, ou simplement l’ignorer n’est pas sans conséquences graves. “Célébrez-Le, bénissez Son nom” devrait être notre leitmotiv à chacun !

Bible 1 an :
Ex 8-10
Bible 2 ans :
Lv 15 & Rt 4

Partager :

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email