Le temps de la moisson

“Cela aussi vient de l’Eternel, le maître de l’univers. Il distribue de merveilleux conseils et augmente les capacités de discernement.’’ Es 28. 29

On parle de plusieurs types d’agriculture : conventionnelle, biologique, durable, raisonnée, intégrée. L’agriculture a beaucoup évolué avec l’utilisation de substances de synthèse, tels que les pesticides, les engrais de synthèse, les antibiotiques pour les animaux et divers organismes génétiquement modifiés. L’homme a pu augmenter sa production en créant des nouvelles substances et en utilisant de nouvelles méthodes. Or ces“progrès”ont entraîné une contamination de l’eau et des sols et mis en danger la santé des êtres humains. Devant les constats préoccupants et des prévisions alarmantes, aujourd’hui, avec l’agriculture raisonnée et biologique on veut revenir à des pratiques plus traditionnelles et respectueuses de l’environnement. Ephraïm, une tribu du peuple hébreu, avait constamment ignoré les conseils de Dieu, Ses appels à la raison et le respect de Ses lois. Ils étaient même devenus moqueurs ! Esaïe dans ce passage leur rappelle que si les méthodes de Dieu étaient parfaites dans le domaine de l’agriculture, il était incompréhensible que Jérusalem puisse persister à bafouer la direction spirituelle que Dieu indiquait. Nous lisons : “Prêtez l’oreille. Prêtez attention, écoutez Ma parole !” (v.23). Cette parabole allait souligner les leçons à tirer des menaces de jugement des versets précédents 18-22. De même que le paysan accomplit ses diverses tâches au moment convenable et de façon appropriée, Dieu adapte les mesures qu’Il prend aux buts qu’Il poursuit : ici la miséricorde, là le jugement ; Il punit plus tôt ou plus tard mais Son but n’était pas de détruire Son peuple, pas plus que le paysan ne vise à détruire sa récolte lorsqu’il laboure ou qu’il bat les épis au fléau. Ecoutez : “Aucun agriculteur ne laboure ou ne retourne ses champs indéfiniment” (v. 24-28). Il y sème aussi, selon ce qui est approprié. L’agriculteur ne plante les diverses graines qu’après avoir soigneusement préparé le terrain. C’est Dieu qui a donné à l’homme la capacité de cultiver intelligemment la terre et les diverses façons de battre les céréales manifestent une compréhension des choses qui est un don de Dieu. Pour recevoir les conseils et le discernement qu’il nous faut pour aujourd’hui, n’oublions pas de prendre garde aux avertissements qui nous ont déjà été donnés !

Bible 1 an :
Ex 1-4
Bible 2 ans :
Lv 13 & Rt 2

Partager :

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *