23 septembre 2023

  • 23/09/23

    Deuxième année : Jr 45-46

    Ajouter comme favoris (0)
    ClosePlease loginn

    No account yet? Register


  • 23/09/23

    Es 28-30 & Ga 4

    Ajouter comme favoris (0)
    ClosePlease loginn

    No account yet? Register


  • Face à la critique divine

    Mais J’ai quelque chose contre toi…” Ap 2. 14

    Avec musique
    Sans musique

    Jonathan Edwards fait remarquer que les lettres aux églises dans l’Apocalypse sont merveilleusement directes et personnelles. Le Seigneur ne tourne pas autour du pot ! Il constate que les chrétiens de Pergame avaient beaucoup de points positifs : ils avaient été fidèles au Seigneur face à une grande opposition, mais ils n’étaient pas parfaits. Ils vivaient dans une société pleine de pratiques idolâtres et ils ne se dressaient pas contre celles-ci comme ils auraient dû le faire. Qu’est-ce que le Seigneur penserait de nos églises ou de notre marche chrétienne ? Est-ce qu’Il nous féliciterait pour quelque chose? Quelles pourraient être Ses plaintes ? Rappelons-nous que nos églises, aussi bonnes soient-elles, ne sont pas parfaites. Elles ont de la place pour la croissance et chaque église doit être disposée à entendre la vérité afin de pouvoir élaborer un plan pour son développement. De même chacun peut faire des progrès dans sa piété. Jonathan Edwards raconte une situation qu’il a rencontrée lors de sa participation à un processus de consultation pour aider une église à prendre du recul et à savoir comment elle pourrait aller de l’avant : “Je me souviens d’une église qui se réunissait à l’heure inhabituelle de 10h15. Bien qu’il n’y ait rien de mal à cela, j’ai trouvé cela curieux et j’ai donc demandé pourquoi. La réponse était que cela était lié à l’heure à laquelle le train arrivait à la gare voisine. Bonne réponse, mis à part le fait que le train n’était pas arrivé à cet horaire depuis environ 30 ans” ! Nous devons tous écouter la vérité, aussi tranchante soit-elle. Nous devons être assez aimables pour recevoir des mots d’encouragement mais, en même temps, assez humbles pour entendre comment les choses doivent être changées. Le Seigneur promet à l’Eglise de Pergame : “que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises : A celui qui vaincra Je donnerai de la manne cachée, et Je lui donnerai un caillou blanc” (Ap 2. 17). Cette récompense est tellement personnelle au point que : “sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n’est celui qui le reçoit”. Ce message sera si personnel que seul son bénéficiaire saura en quoi il consiste. Le Seigneur sait comment nous aider à progresser, alors ouvrons grand nos oreilles !

    Ajouter comme favoris (0)
    ClosePlease loginn

    No account yet? Register