A la recherche de miracles “ordinaires”

“Voilà le commencement des signes extraordinaires que fit Jésus. Cela eut lieu à Cana en Galilée ; Il manifesta Sa gloire, et Ses disciples crurent en Lui.” Jn 2. 11

Le premier miracle de Jésus à Cana, un“simple”miracle par rapport à ceux qui suivirent, était Sa réponse à une requête de sa mère. En agissant ainsi Il honorait Sa mère et glorifiait Son Père céleste par la même occasion. Le signe extraordinaire est le seul miracle “gratuit”, dans la mesure où il ne profitait à aucune personne dans le besoin, physique, spirituel ou émotionnel. Ce miracle ordinaire, qui consistait à reproduire instantanément le processus naturel de transformation du jus de raisin en vin, suffit aussi à convaincre Ses disciples qu’Il était le Fils de Dieu ! Peut-être passons-nous trop souvent à côté des miracles“ordinaires” que Dieu fait chaque jour autour de nous. La Bible nous dit que toute la création démontre la puissance divine. David écrit : “C’est toi, le Dieu qui fait des choses étonnantes ; Tu as fait connaître Ta puissance parmi les peuples” (Ps 77. 15). Nous oublions par exemple le“miracle”que Dieu a inscrit dans la nature et qui consiste à transformer, chaque automne, le sucre contenu dans les grappes de raisins en alcool puis en vin. Et que dire de la naissance d’un bébé, ou d’un agneau, d’un rouge-gorge ou d’un saumon ? Chaque printemps la nature se réveille et jaillit en mille couleurs, et chaque automne les graines“meurent” dans le sol pour renaître quelques mois plus tard. Le miracle n’est pas le fruit de l’extraordinaire, mais bien le mode normal de l’existence. “C’est notre pain quotidien” a écrit Wendell Berry. Trop souvent nous ignorons les signes “miraculeux” de la nature car trop habitués à les voir année après année. Et nous acceptons comme“normaux”les miracles que Dieu accomplit chaque jour dans notre vie, pour nous prouver Son amour. Le principe fondamental des miracles c’est qu’ils sont tous des signes de l’amour et de la compassion extrêmes de Dieu pour nous. Les miracles de Jésus n’avaient pas pour but de convaincre les incrédules qu’Il était Fils de Dieu. En fait quand ceux qui ne Le reconnaissaient pas pour qui Il était demandaient à voir un miracle afin de croire en Lui, Il refusait de jouer leur jeu. Sa parole pour vous aujourd’hui : n’ignorez pas ces milliers de miracles que Dieu accomplit sans cesse pour vous bénir !

Ajouter comme favoris (0)
Please login

No account yet? Register


Bible en 1 an

Bible en 2 ans

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *