Apprenez à rebondir (2)

“Je ne te délaisserai jamais, je ne t’abandonnerai jamais.” He 13. 5

Dieu pardonne mais n’efface pas les conséquences de notre péché. Les conséquences du péché de David furent la mort de 4 de ses enfants (y compris l’enfant né de l’adultère), l’éclatement de sa famille et la scission de son royaume sous le règne de son petit-fils. Mais la bonne nouvelle est le rebond de David après cette sombre histoire. Pendant un an la vie de David sembla vide. Il se sentait coupable, même au point d’en être malade (Ps 32), mais sans vouloir l’avouer et le confesser devant Dieu. Il fallut l’intervention de Nathan pour que David se ressaisisse et admette sa faute. Il écrivit alors le psaume 51. Avant de rebondir il dut se repentir, c’est-à-dire accepter que Dieu avait raison de le punir car il était coupable et avait besoin d’être purifié. Il savait qu’il avait besoin d’un bain spirituel et que rien d’autre ne le rétablirait dans la joie de la présence de son Dieu. Si nous continuons à vivre notre vie de chrétien avec le poids d’un péché non confessé, nous ne pouvons connaître la paix et la joie de la présence de Dieu, car Il ne peut cohabiter avec notre péché. Il ne répondra pas non plus à nos prières, même les plus sincères, à moins de nous approcher de Lui en vraie repentance. Mais Il a aussi promis de ne jamais nous délaisser, de ne jamais nous abandonner. Il n’attend que la minute où nous nous tournons vers Lui et confessons nos fautes, pour nous purifier de tout péché. Il peut ensuite se servir de nous pour toucher d’autres chrétiens qui ont commis des fautes semblables ou qui sont sur le point de les commettre. Tony Evans écrit : “Qu’est-ce que Dieu exige d’un chrétien qui a commis un péché moral ? Surtout pas des excuses, un refus d’admettre sa faute ou de la dissimulation. Ce qu’Il veut, c’est un cœur brisé. Si aujourd’hui votre cœur est brisé à cause du péché que vous avez commis, vous êtes un candidat idéal pour rebondir !”

Ajouter comme favoris (8)
Close

No account yet? Register


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *