Avez-vous oublié ?

“Celui qui te garde ne sommeille pas. Non, Il ne sommeille ni ne dort, Celui qui garde Israël. C’est le Seigneur qui te garde…” Ps 121. 4

Vous avez lu sans doute le psaume 121, et vous savez que Dieu n’a pas besoin de se reposer comme nous. Il ne dort jamais, Il ne somnole jamais. Il reste constamment éveillé, prêt à nous garder et nous protéger. Mais que se passe-t-il si vous L’oubliez, alors que vous traversez une nuit blanche ? Vous vous tournez et retournez dans le lit, mille pensées vous assaillent, et les soucis envahissent votre esprit. Vous envisagez le pire pour votre avenir. Tout vous paraît sombre et sans issue. Comment devez-vous réagir quand vous oubliez ce que vous savez pourtant très bien ? Que Dieu Lui ne dort pas et veille sur vous ? Que le matin succèdera à la nuit, qu’après les pleurs la joie reviendra ? David se trouva un jour dans une situation désespérée et sa première réaction fut de pleurer en compagnie de ses hommes toutes les larmes de son corps. A ce moment précis il se trouvait dans une nuit noire et ne songeait qu’à crier son désespoir. La Bible nous dit : “David et ses hommes arrivèrent à la ville. Elle était incendiée, et leurs femmes, leurs fils et leurs filles avaient été emmenés captifs… David fut dans une grande détresse, car le peuple parlait de le lapider, parce que tous étaient amers, chacun à cause de ses fils et de ses filles. Mais David trouva sa force dans le Seigneur, son Dieu” (1 S 30. 3, 6). David était un guerrier et n’avait probablement pas peur de mourir, mais il se sentait responsable de l’enlèvement de toutes les femmes et enfants par les Amalécites. Il considérait aussi qu’il avait manqué à son devoir envers ses compagnons d’armes. Mais au lieu de dire : “Les gars, je n’y suis pour rien, réfléchissons et élaborons un plan”, nous lisons qu’il “reprit courage dans le Seigneur”. Si nous avons oublié que Dieu ne dort ni ne sommeille, faisons comme David : tournons nos regards vers Jésus, prenons notre Bible et focalisons notre esprit sur Lui et non pas sur nos circonstances. Un bon début serait de relire 1 Samuel 30, puis dans la foulée le psaume 121 pour nous souvenir que c’est Dieu qui nous garde, aussi noire que soit la nuit.

Ajouter comme favoris (6)
Close

No account yet? Register


Bible en 1 an

Bible en 2 ans

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *