Changer de cap !

“… alors Je guérirai leur pays…” 2 Ch 7. 14

Le temple de Salomon était enfin achevé. Les 70.000 manœuvres, les 80.000 maçons et les 3.600 contremaîtres pouvaient s’en retourner chez eux, leur travail terminé. L’intérieur du temple ruisselait d’or. Les pierres précieuses incrustées ici et là brillaient de mille feux. L’arche de l’Alliance résidait maintenant dans le Saint des Saints. Seule manquait la présence de Dieu. C’est alors que Salomon se mit à prier : “Lève-Toi, Eternel Dieu et viens habiter Ton lieu de repos…” (2 Ch 6. 41). Quelle fut la réponse divine ? “La gloire de l’Eternel remplit la demeure” (2 Ch 7. 1). Et le peuple tomba face contre terre en s’écriant : “Il est bon, Sa miséricorde dure à toujours” (v 7. 3). Puis, après deux semaines de festivités, Salomon regagna son palais. Mais Dieu n’avait pas encore fini de parler à Son peuple. Dieu connaît notre tendance à vite oublier les bénédictions qu’Il nous a accordées, pour nous empresser d’en faire à notre guise. Regardez aujourd’hui autour de vous : les conditions qui prévalent sont les mêmes que celles qui ont précédé la chute de toutes les grandes civilisations de l’Histoire. Notre civilisation peut-elle être sauvée avant de sombrer dans le gouffre ? Oui, à condition de s’en remettre à Dieu, Lui qui a dit : 1- “Si Mon peuple, sur qui est invoqué Mon nom…” La première chose à faire est de Le glorifier Lui et de cesser de nous mettre en avant. 2- “… s’humilie et prie…” La deuxième est de nous appuyer sur Lui et non plus sur nous-mêmes. L’humilité est de mise quand nous voulons nous approcher de Lui. 3- “… recherche Ma face…” La troisième est de tourner nos regards vers Lui et suivre Ses directives. Pour cela nous devons faire preuve de détermination et de persévérance. 4- “…et se détourne de ses mauvaises voies.” Nous devons enfin nous examiner nous-mêmes et refuser d’être esclaves de nos propres désirs. Dieu guérira la terre de Son peuple lorsque celui-ci opérera une volte-face pour revenir à Lui ! Il est grand temps de changer de cap. Le terrain devient de plus en plus difficile et aride. Que peut-on faire ? Le peuple de Dieu peut faire volte-face et cette décision commence par chacun d’entre nous individuellement !

Ajouter comme favoris (1)
Close

No account yet? Register


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *