Comme une cymbale qui retentit

L’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu.” 1 Jn 4. 7

Avec musique
Sans musique

Un nouveau-né ne pense qu’à ses besoins physiques et pour arriver à avoir ce qu’il veut il fait retentir des cris perçants. N’agissons-nous pas trop souvent de la même manière dans nos relations ? Dieu est amour et “L’amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé Son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par Lui” (1 Jn 4. 9). Nous avons été créés à l’image de Dieu, ce qui nous rend capables d’aimer mais l’amour “humain” est limité et imparfait. L’amour humain est “éros” : amour charnel, par opposition à “agapè”, l’amour spirituel. L’amour charnel est impossible à maintenir. Nous avons besoin de l’amour “agapè”, de Dieu, amour spirituel afin de persévérer dans l’amour. Nous avons besoin de limites et de règles pour que notre amour évolue dans un cadre sain. S’il n’y a ni règles ni limites quand quelque chose va mal dans nos relations, il n’y a plus de repères pour les guider et leur permettre de se développer. David s’est laissé piéger par l’amour “éros” (2 S 11. 3-4) et les conséquences : l’adultère, le meurtre et la mort de l’enfant né de cette union. Par contraste l’amour “agapè” est décrit dans la Bible où on y trouve sa définition et aussi comment vivre en accord avec lui (1 Co 13. 1 – 13). L’amour n’est pas centré sur lui-même, l’amour est patient, l’amour est bienveillant. Pour renforcer l’exposé de Paul, Jacques nous donne une image pour nous aider : “Car, si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, et qui, après s’être regardé, s’en va, et oublie aussitôt quel il était” (Jc 1. 22-26). Quand vous vous regardez dans un miroir et vous n’aimez pas ce que vous voyez, vous faites ce qu’il faut pour remédier à la situation. Si votre amour est égoïste comme celui d’un jeune enfant, aspirez à la maturité et grandissez ! “Lorsque j’étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant; lorsque je suis devenu homme, j’ai fait disparaître ce qui était de l’enfant” (1 Co 13. 11).

Ajouter comme favoris (0)
Please login

No account yet? Register


Bible en 1 an

Bible en 2 ans

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *