Contempler !

“Depuis que Dieu a créé le monde, Ses qualités invisibles, c’est-à-dire Sa puissance éternelle et Sa nature divine, se voient fort bien quand on considère Ses œuvres.“ Rm 1. 20

Il est fort probable que le Dieu créateur a préparé la venue de l’homme sur terre en mettant, par avance, dans son futur décor, toute sorte d’éléments naturels pour l’inspirer, l’aider à réfléchir, à méditer et à comprendre le monde autant que Lui-même. “Regarde la fourmi” dit le proverbe (Pr 6. 6-22). “Considérez comment croissent les lys des champs” demande Jésus (Lc 12. 27). Quant au psalmiste, il écrit : “Les cieux racontent la gloire de Dieu et l’étendue manifeste l’œuvre de Ses mains” (Ps 19. 1). À la fois, des images sont là pour ouvrir l’intelligence par la comparaison et l’observation, à la fois, elles aident à dire l’incompréhension et le mystère toujours à décrypter. “Il y a trois choses que je ne parviens pas à comprendre et qui me dépassent : le chemin de l’aigle dans les cieux, le chemin du serpent sur la pierre, le chemin du bateau en pleine mer, mais il y en a aussi une quatrième : le chemin d’un homme vers une femme” (Pr 30. 19). Comme une biche soupire après un courant d’eau devrait être notre soif de Dieu. C’est le Seigneur qui conseille à Job d’interroger les bêtes parce qu’elles l’instruiront. Les oiseaux doivent l’enseigner et la terre peut lui dévoiler des secrets tandis que les poissons diront quelle est la main qui les a dessinés (Job 12). Nous avons donc à sortir de nos parois de béton et de nos cages de verre pour retrouver la nature qui chante non les prétentions humaines, mais la sagesse, la puissance et la beauté de Dieu, à la fois discrète et évidente. Discrète parce que sur chaque paysage pittoresque se cache une signature unique ; évidente parce que ce qui est époustouflant de magnificence, de précision, de délicatesse et d’harmonie ne peut avoir que cette marque du Très-Haut, le divin, le Seigneur d’Éternité. Regardons et contemplons sans relâche ce qui nous entoure et qui nous parle non seulement du Créateur, mais aussi de notre Père qui est dans les cieux.

Ajouter comme favoris (0)
Close

No account yet? Register


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *