Dans le désert

“Car je répandrai des eaux sur le sol altéré, et des ruisseaux sur la terre desséchée.” Es 44. 1-6

Les jours de chaleur extrême, faire du jogging n’est pas vraiment conseillé. Un pasteur américain en a fait la rude expérience : il était parti faire du jogging de bon matin mais quand le soleil s’est levé et que la température a monté, il a commencé à souffrir de la soif. Or il se trouvait dans un quartier où il ne connaissait personne. Comment étancher sa soif ? Il était un peu tard pour retourner en arrière. Il n’avait pas anticipé l’intensité de la chaleur. Il fut tenté à un moment donné de ramasser une cannette de limonade qui avait roulé sur le bord du trottoir, mais elle était certainement vide ! Après il rencontra une femme en train d’arroser son jardin ; il avait tellement soif qu’il aurait pu boire au tuyau d’arrosage. Il était prêt à commettre quelques “bêtises”… tellement il avait soif. Aujourd’hui, vous aussi aspirez peut-être à vivre un temps de rafraîchissement, mais attention, ne laissez pas votre soif vous pousser à faire des bêtises. Pour survivre dans le désert, les chameaux et les cactus ont des capacités pour stocker l’eau; comme eux, nous avons besoin de nous adapter au désert et à son environnement difficile! Il faut “stocker”l’eau vive que nous offre notre Seigneur ! Son“eau”est précieuse ! Quand nous traversons des moments difficiles, ou que nos prières semblent rester sans réponses, apprenons à nous souvenir des bontés passées du Seigneur, des miracles que nous avons vécus et de tout ce que nous avons déjà appris en lisant, en méditant et en mémorisant la Parole de Dieu. Le Seigneur veille sur nous, même dans le désert et Sa provision est abondante : “Cieux! Prêtez l’oreille, et Je parlerai ; Terre ! Ecoute les paroles de Ma bouche. Que Mes instructions se répandent comme la pluie. Que Ma parole tombe comme la rosée, comme des ondées sur la verdure, comme des gouttes d’eau sur l’herbe!”(Dt 32. 1-2). Moïse, Jean Baptiste et Jésus ont tous vécu une période dans le désert donc vous êtes en bonne compagnie. Mais n’oubliez pas que les Israélites aussi ont traversé un désert ! Les moments passés dans le désert ne sont jamais stériles. Ce sont souvent des périodes de préparation. Ces périodes sont peut-être nécessaires pour réparer les erreurs de votre passé, guérir vos blessures ou, si telle est Sa volonté, vous préparer pour accomplir un ministère. Ne vous impatientez pas : vous pourriez faire des bêtises !

Ajouter comme favoris (0)
Close

No account yet? Register


Commentaires

Une réponse à “Dans le désert”

  1. Avatar de Dupont

    Gloire à Dieu !!! Je suis beni bonne inspiration Mon frère que Dieu vous bénisse richement !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *