Des péchés “presque” respectables ! (3) L’orgueil

“Je suis né dans la faute, ma mère m’a conçu dans le péché.” Ps 51. 7

L’orgueil est un péché qui comprend de nombreuses facettes. Aujourd’hui, considérons l’un de ses aspects, une attitude moralisatrice, exprimée dans les paroles du Pharisien qui s’écrie : “O Dieu, je te rends grâce de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont rapaces, injustes, adultères…” (Lc 18. 11). L’ironie, c’est que nous sommes tous capables de faire preuve de la même attitude moralisatrice et pire, nous voyons ce péché chez les autres, sans voir que nous le commettons nous-mêmes trop souvent. C’est un péché subtil car tout dans la société qui nous entoure nous pousse à condamner ces péchés flagrants que sont l’immoralité, l’alcoolisme et la drogue, l’avortement, l’avarice pour n’en nommer que quelques uns. Parce que nous ne les commettons pas nous avons tendance à nous sentir supérieurs, alors qu’en réalité, seule la grâce divine nous permet de les éviter. Dans nos conversations entre chrétiens, ne jugeons-nous pas parfois la conduite des autres, ou leurs opinions sur tel ou tel sujet, avec une pointe d’arrogance dans la voix ? Le seul moyen de lutter contre ce penchant est de pratiquer l’humilité comme David l’exprime dans ce fameux psaume 51 écrit après son adultère avec Batchéba et le meurtre d’Urie. Et d’exprimer notre reconnaissance à Dieu d’avoir fait preuve de grâce envers nous. Un dernier point : deux personnages dans l’Ancien Testament nous donnent une leçon de conduite à ce propos : Daniel et Esdras, tous les deux, bien que n’étant pas coupables de la même rébellion envers Dieu, ont pris sur eux, en s’adressant à Lui, les péchés des membres de leur peuple. Esdras s’écrie : “Mon Dieu, j’ai honte… Nos fautes sont si nombreuses qu’elles dépassent nos têtes, et notre infidélité monte jusqu’au ciel. Depuis le temps où nos ancêtres vivaient jusqu’à aujourd’hui, nous avons commis des péchés graves…” (Esd 9. 6-7). Daniel pour sa part prie : “Nous avons désobéi, nous avons fait le mal, nous sommes coupables, nous nous sommes révoltés contre Toi, nous nous sommes détournés de Tes commandements et de Tes règles… Toi, Seigneur, Tu es juste, et nous avons honte devant Toi.” (Dn 9. 5-7). Devant la déchéance morale de notre société, adopter leur attitude nous gardera de toute tentation d’orgueil !

Ajouter comme favoris (3)
Close

No account yet? Register


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *