Dieu connaît tout de l’économie (4)

“Quel que soit votre travail, faites-le de bon cœur, comme pour le Seigneur, et non pour les hommes” Col 3. 23

Pour prospérer en temps de crise vous devez : 1- Lutter contre la convoitise : “Tu ne convoiteras pas…” (Ex 20. 17). Le désir d’imiter sans cesse nos voisins est un esclavage capable de nous détruire mentalement à cause du stress qu’il génère dans notre cœur. Jésus a mis en parallèle la diminution de nos bénédictions avec l’augmentation de nos convoitises : “Gardez-vous attentivement de toute cupidité ; car même dans l’abondance, la vie d’un homme ne dépend pas de ce qu’il possède” (Lc 12. 15). Autrement dit, votre valeur en tant qu’être humain ne doit pas être basée sur votre richesse en biens matériels, surtout dans la situation économique qui est la nôtre aujourd’hui. Jean a dit : “La convoitise des yeux et l’orgueil de la vie ne viennent pas du Père, mais viennent du monde” (1 Jn 2. 16). Partager avec les autres procure davantage de joie et de satisfaction que l’accumulation exagérée et égoïste de biens matériels. 2- Refuser de prendre à votre compte les dettes des autres : “Ne te déclare pas responsable des dettes des autres. Si tu ne peux pas rembourser à leur place, on te prendra même ton lit quand tu seras couché dessus” (Pr 22. 26-27). Non seulement ceci constitue un conseil intelligent, mais en plus c’est une règle divine ! Tous vos amis qui ont fait l’erreur de vouloir couvrir les dettes des autres et qui s’y sont brûlé les ailes applaudiront et diront “amen” ! Dieu ne veut pas dire que nous devons refuser de l’aide à autrui. En vérité, Il bénit celui qui aide les nécessiteux. Mais Sa manière de les soutenir doit passer par la prière, les dons généreux, les prêts sans intérêt, les conseils judicieux. En aucun cas vous ne devez prendre sur vous les dettes qu’ils ont accumulées. 3- Travailler d’arrache-pied. “Mains paresseuses apportent la pauvreté, mains courageuses apportent la richesse” (Pr 10. 4). “La richesse trop vite acquise disparaît vite. Celle qu’on amasse petit à petit ne cesse de grandir” (Pr 13. 11). “Regarde l’homme qui fait bien son métier : Il se tient devant des rois, il ne se tient pas devant des gens obscurs” (Pr 22. 29). Même en temps de crise Dieu s’empressera de promouvoir les ouvriers intègres et consciencieux afin qu’ils prospèrent encore plus.

Ajouter comme favoris (0)
Close

No account yet? Register


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *