Dieu est digne de confiance

“ Les voies de Dieu sont parfaites, la parole de l’Eternel est pure ; Il est un bouclier pour tous ceux qui se confient en Lui.” Ps 18. 31

William Cowper poète britannique du dix-huitième siècle n’a pas eu une vie de rêve : celle-ci a été marquée par la tristesse et la dépression. Atteint de pulsions suicidaires il a tenté plusieurs fois d’ en finir avec ses jours et a même passé un certain temps dans un asile psychiatrique cependant Dieu travaillait dans l’ombre de sa vie pour Sa gloire. C’est à l’asile que son mèdecin lui parle de l’évangile de Jésus Christ et à sa sortie il rencontre le pasteur John Newton qui l’encourage à écrire des hymnes. Personne ne choisirait la peine et la souffrance d’un cœur tourmenté par la tristesse mais le Seigneur a œuvré à travers ses hymnes pour apporter le réconfort à beaucoup de malheureux. On raconte que lors d’une crise il a pris un cabriolet à cheval voulant mettre fin à sa vie en sautant d’un pont à Londres. Le conducteur du cabriolet ne savait rien des projets funestes de Cowper et l’a emmené. Mais le brouillard est devenu très épais cette nuit-là et après un long moment le chauffeur a admis qu’il était perdu. Cowper furieux sortit du cabriolet pour se rendre compte qu’il était devant la porte de sa propre maison ! Il est apparemment rentré ce soir là pour écrire le célèbre hymne “God moves in a mysterious way” : “Dieu œuvre d’une manière mystérieuse” ! Aujourd’hui si vous traversez une épreuve faites confiance à Dieu car Ses voies sont parfaites (Ps 18. 31) et notre Dieu est digne de confiance. Notre Dieu a promis (Ps 91. 15-16) qu’Il serait avec nous dans la détresse, qu’Il nous en délivrerait, qu’Il nous glorifierait, qu’Il nous rassasierait de longs jours et nous ferait voir Son salut ! Jésus nous encourage à ne pas regarder autour de nous et à ne pas faire des comparaisons avec ce qui se passe dans la vie de ceux qui nous entourent mais de nous concentrer sur notre propre marche avec Lui. Quand Jésus annonce à Pierre qu’il mourra en martyr, ce dernier demande à Jésus ce qui allait advenir de Jean. Jésus lui répond : “Si Je veux qu’il vive jusqu’à ce que Je revienne, en quoi cela te concerne-t-il? Toi, suis-Moi” (Jn 21. 22).

Ajouter comme favoris (9)
Close

No account yet? Register


Bible en 1 an

Bible en 2 ans

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *