Dieu est un fin conseiller financier ! (2)

“Celui qui met sa confiance en son propre jugement est stupide ; celui qui suit la voie de la sagesse est délivré” Pr 28. 26

Nous ne savons pas de quoi demain sera fait. Les revers de fortune sont inévitables mais Dieu sera toujours là pour nous aider à passer une mauvaise passe, à condition que nous nous appuyions sur Ses conseils, et non sur notre propre sagesse. Les épidémies imprévisibles, les guerres qui éclatent et ébranlent notre sécurité financière ont été permises par Dieu, qui agit toujours selon Ses plans. Considérez l’attitude de Joseph quand Dieu lui révèle, sept ans à l’avance la famine qui suivra les années d’abondance. Il s’empresse de faire des suggestions au Pharaon pour aider le pays à surmonter cette crise future : “que le Pharaon trouve un homme intelligent et sage, et qu’il le nomme intendant de l’Egypte… qu’il nomme des inspecteurs dans le pays, pour prélever un cinquième des récoltes… pendant les sept années d’abondance… Qu’ils fassent, sous l’autorité du pharaon, des réserves de blé et de vivres dans les villes, et qu’ils en aient la garde. Ces vivres seront en dépôt pour le pays, en vue des sept années de famine qu’il y aura en Egypte, afin que le pays ne soit pas décimé par la famine. Cette parole plut au pharaon et à tous les gens de sa cour…” (Gn 41. 33-37). Remarquez que la vision annonciatrice de ces années difficiles ne fut pas accordée à Joseph, mais au Pharaon, un roi païen. Joseph par contre était celui qui pouvait comprendre le message de Dieu et par là-même nous passer un conseil divin toujours valable. Quel est-il ? Ne soyez pas surpris quand une crise s’annonce, l’économie humaine est très volatile. Un autre principe divin : Mettez de côté quand vous le pouvez. Ne vous endettez pas et acceptez les suggestions de ceux qui peuvent vous aider. Ne vous laissez pas tenter par les offres alléchantes d’enrichissement rapide. Si c’est trop beau, c’est sûrement une fantaisie sans fondement. Dieu favorise celui qui travaille et rejette le paresseux :“Celui qui cultive sa terre est rassasié de pain ; celui qui poursuit des chimères est rassasié de pauvreté”(Pr 28. 19). Rêver n’est pas poursuivre de chimères. Dieu ne vous donnera pas la formule magique pour gagner au loto !

Ajouter comme favoris (0)
Close

No account yet? Register


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *