Encadrez votre tableau !

“Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas” He 11. 1

Ben Jeffery, un responsable de l’Alliance évangélique britannique, a partagé une pensée qui s’est imposée à lui suite à une expérience lors d’une escapade vacancière : en plein hiver au cours du mois de janvier, Ben et sa famille ont décidé de passer leurs vacances en Ecosse. Dans les Highlands d’Ecosse, ils étaient entourés de lochs et de montagnes : le paysage était juste sublime. Les journées d’hiver étant courtes ils avaient l’impression de vivre un coucher ou un lever de soleil perpétuel. La lumière était magnifique et le paysage incroyable, du moins c’est ce que sa femme lui a raconté car Ben conduisait et lui devait garder les yeux fixés sur les routes sinueuses et dangereuses ! Les garçons sur les sièges arrière regardaient des films. Tous étaient dans le même véhicule, faisant la même route mais ne vivaient pas la même expérience. Afin d’apprécier la même trajet que son épouse Ben a dû s’arrêter sur la bord de la route et prendre le temps de recadrer son regard. On aurait presque envie de traiter l’apôtre Jacques de fou quand il écrit : “Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés” (Jc 1. 2). Ou peut-être de penser que Paul avait perdu la raison quand, en prison et ne sachant pas ce qu’il allait lui arriver, il écrit : “Christ est ma vie, et la mort m’est un gain” (Ph 1. 21). Quelles que soient les circonstances qu’il pourrait traverser plus tard, il se sentait victorieux ! Comme pour une fausse pièce avec la même impression sur les deux côtés. Déception ? Persécution ? Prison ? Victoire, victoire, victoire ! Si nous étions dans la même situation que Paul, nous aurions sans doute envie de raconter à tout le monde combien nous souffrons, cependant au lieu de s’apitoyer sur son sort, lui, il se réjouit et prend le temps d’écrire une lettre d’encouragement ! Faisons donc une pause et prenons le temps de recadrer la perspective que nous avons de notre situation. Servons-nous de notre espérance de foi en Jésus Christ comme cadre pour considérer le tableau de notre vie car : “Pour l’avoir possédée, les anciens ont obtenu un témoignage favorable” (He 11. 3).

Ajouter comme favoris (0)
Close

No account yet? Register


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *