Faites-le de bon cœur !

Sachant que vous recevrez du Seigneur l’héritage pour récompense. Servez Christ, le Seigneur” Col 3. 23

Avec musique
Sans musique

“Je fais le plus de choses que je peux par amour, pour me reposer d’en faire autant par nécessité“ écrit Marie Noël, poétesse du 20ème siècle. Cette citation a été trouvée dans une papillote de chocolat qu’une sœur en Christ a ouverte à Noël. Croulant sous les tâches ménagères, elle s’est soudainement sentie débarrassée d’un lourd poids ; en définitif, si elle avait des invités à accueillir, c’était par amour pour eux ! Soudainement son attitude a changé de même que l’ambiance dans sa maison. Quand la joie du service n’est plus là, après s’être posé la question : “est-ce-que je suis dans la volonté du Seigneur ?” , la prochaine question à se poser est : “pourquoi la joie est-elle manquante” ? L’apôtre Paul nous donne le conseil suivant, parlant de notre travail :“Tout ce que vous faites, faites-le de bon cœur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes” (Col 3.23). Et puis aussi : “Ainsi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, travaillant de mieux en mieux à l’œuvre du Seigneur, sachant que votre travail ne sera pas vain dans le Seigneur” (1 Co 15. 58). Rappelons-nous que l’espérance de la résurrection donne son sens à tous nos efforts et à tous nos sacrifices accomplis pour l’œuvre du Seigneur. Aucune œuvre faite en Son nom n’est vaine à la lumière de la gloire et de la récompense éternelles. Alors comment ne pas les faire, remplis d’amour ? Que chacun de nos actes ait l’empreinte de l’amour du Christ, et en plus l’empreinte de notre amour pour le Christ. Paul nous rappelle que : “Dieu n’est pas injuste, pour oublier votre travail et l’amour que vous avez montré pour Son nom, ayant rendu et rendant encore des services aux saints. Nous désirons que chacun de vous montre le même zèle pour conserver jusqu’à la fin une pleine espérance, en sorte que vous ne vous relâchiez point, et que vous imitiez ceux qui, par la foi et la persévérance, héritent des promesses” (He 6. 10- 12), et il prie : “Que le Dieu de paix… vous rende capables de toute bonne œuvre pour l’accomplissement de Sa volonté, et fasse en vous ce qui Lui est agréable, par Jésus Christ” (He 13. 20-21).

Ajouter comme favoris (0)
Please login

No account yet? Register


Bible en 1 an

Bible en 2 ans

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *