Grâce et miséricorde, ce dont nous avons tous besoin

“Que les paroles de ma bouche et le murmure de mon cœur soient agréés de Toi, Seigneur, mon rocher et mon rédempteur !” Ps 19. 15

“La grâce et la miséricorde ne sont-elles pas la même chose ?” demanderez-vous peut-être. Non, mais elles représentent les deux faces d’une même pièce. La grâce, c’est obtenir quelque chose que vous ne méritez pas, mais qui vous est offert gratuitement. La miséricorde, c’est ne pas recevoir ce que vous méritez, par exemple une punition dont vous êtes dispensé. Pour illustrer ce dernier point, on raconte qu’une mère d’un soldat condamné à mort pour avoir fui devant l’ennemi vint rencontrer Napoléon pour le prier de ne pas exécuter son fils. Napoléon lui répondit que son fils avait commis une faute grave et méritait la peine de mort. Elle le supplia, mais Napoléon continua de lui dire que son fils méritait sa peine. Alors la mère s’écria : “Mais, sire, si je viens vous prier de faire preuve de clémence, c’est parce que je sais qu’il mérite cette peine. Ce que je vous demande c’est précisément de faire preuve de miséricorde, donc de lui épargner ce qu’il mérite !” Napoléon, dit-on, fit libérer le fils de cette femme. Si vous conduisez trop vite et que vous êtes arrêté par la police, supposons que l’officier vous laisser repartir avec un simple avertissement, c’est de la miséricorde. Si vous faites beaucoup d’efforts pour obtenir une promotion en produisant un travail qui vous semble très difficile mais qu’à la dernière minute l’un de vos collègues décide de vous aider et achève ce travail à votre place, ce qui vous permet d’obtenir la promotion, il fait preuve de grâce envers vous. Recevoir de Dieu à la fois miséricorde et grâce témoigne de Son amour immense envers nous. Nous méritions la mort éternelle loin de Lui, à cause de nos péchés. Mais Jésus a effacé nos péchés en mourant sur la croix. Par miséricorde divine nous avons été libérés et pardonnés. Mais Dieu a fait mieux ! Dans Sa grâce Il nous accorde un privilège immense, celui de faire partie de Sa famille et d’être garantis d’une place dans Sa présence pour l’Eternité. Aussi pouvons nous oser nous approcher de Son trône de grâce, sachant que nous avons reçu miséricorde et grâce de Ses mains. De quoi Lui être énormément reconnaissant, ne croyez-vous pas ?

Ajouter comme favoris (0)
Close

No account yet? Register


Bible en 1 an

Bible en 2 ans

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *