Guérie du passé ! (1)

“Quand Jésus vit cette femme, Il l’appela et lui dit…” Lc 13.12

Jésus était en train d’enseigner dans une synagogue lorsqu’Il remarqua une femme, rendue infirme par un esprit mauvais, dont le dos était courbé sans cesse, car elle ne pouvait pas se redresser. Elle souffrait ainsi de ce handicap depuis 18 ans, ce qui est une période bien longue quand on n’a aucune espoir de guérison. Les gens semblaient accoutumés à la voir souffrir, et à en juger par la réaction du chef religieux (v. 14), paraissaient insensibles à sa souffrance. Avez-vous rencontré ce genre de réaction dans votre église ? Mais Jésus l’a remarquée et lui demande de s’approcher. Pourquoi ? 1- Il voulait d’abord confronter les gens de cette communauté religieuse à leur indifférence et leur manque de compassion. Il n’hésite pas à les qualifier d’hypocrites (v. 15). 2- Il tenait à lui faire comprendre qu’elle devait faire un premier pas de foi. Elle devait apprendre à se comporter comme cette autre femme, affligée d’une hémorragie, qui osa s’approcher d’elle-même de Jésus pour toucher Son vêtement et ainsi être guérie (Lc 8. 43-48). La foi est seule capable de créer ce déclic annonciateur d’un miracle. “Or, sans la foi, il est impossible d’être agréable à Dieu, car celui qui s’approche de Dieu doit croire qu’Il existe et qu’Il récompense ceux qui Le cherchent” (He. 11. 6). La foi ouvre le champ de nouvelles possibilités. Si votre église ne vous apporte aucun réconfort, sachez que ses membres ne sont que des humains qui ne comprennent pas nécessairement ce que vous souffrez. Par contre Dieu lit dans votre cœur et sait ce que vous souffrez, même en silence. Mais pour obtenir la guérison vous devez vous approcher de Lui. 3- Dieu veut que vous participiez à votre guérison car ainsi vous apprécierez d’autant plus ce que vous allez vivre et vous serez un meilleur témoin devant les autres de l’expérience que vous aurez vécue.

Ajouter comme favoris (0)
Please login

No account yet? Register


Bible en 1 an

Bible en 2 ans

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *