La seule alternative à la mort est la résurrection !

“Mort, où est ta victoire ?” 1 Co 15. 55

Savez-vous qu’à ce jour plus de 500 personnes sont conservés après leur mort dans des containers spéciaux remplis de nitrogène liquide à près de -200°C. Leur espoir est de pouvoir revenir à la vie, une fois qu’un mode de guérison aux maladies dont elles sont mortes aura été trouvé! Evidemment aucun scientifique ne peut garantir quoi que ce soit. Avez-vous remarqué que Jésus n’a jamais prononcé de sermon funéraire ? En présence de la mort, comme avec Lazare ou la fille de Jaïrus (Mc 5. 21-43), Il n’a pu s’empêcher de la dominer. Devant Lui la mort n’avait plus aucun pouvoir. Puis Il a définitivement apposé sur elle Son sceau de conquérant un matin de Pâques en ressuscitant des morts. Nous ne pouvons remporter la victoire sur la mort. Néanmoins, en croyant que Jésus est bel et bien ressuscité des morts le troisième jour après Sa crucifixion, nous sommes certains que Dieu nous ressuscitera nous aussi physiquement. Même Job en était persuadé, et pourtant il a vécu des siècles avant Jésus. Il n’avait donc pas les mêmes données que nous possédons nous, aujourd’hui. Ecoutez : “Je sais bien, moi, que mon rédempteur est vivant, que le dernier, iI surgira sur la poussière. Et après qu’on aura détruit cette peau qui est mienne, c’est bien dans ma chair que je contemplerai Dieu. C’est moi qui le contemplerai, oui, moi! Mes yeux le verront, Lui, et Il ne sera pas étranger. Mon cœur en brûle au fond de moi” (Jb 19. 25-27). Marie de Magdala, le dimanche de Pâques, a pu s’écrier : “ J’ai vu le Seigneur, et voilà ce qu’Il m’a dit” (Jn 20. 18). Job n’avait aucun témoignage pour étayer son affirmation, Marie avait la preuve sous ses yeux, et nous, nous avons le témoignage de Marie et de beaucoup d’autres. Aussi pouvons-nous être sûr que “nous serons transformés, en un instant, en un clin d’œil, au son de la trompette finale. Car la trompette sonnera, les morts ressusciteront incorruptibles… Il faut en effet que cet être corruptible revête l’incorruptibilité, et que cet être mortel revête l’immortalité. Quand donc cet être corruptible aura revêtu l’incorruptibilité et que cet être mortel aura revêtu l’immortalité, alors se réalisera la parole de l’Ecriture : La mort a été engloutie dans la victoire” (1 Co 15. 51-55)

Ajouter comme favoris (0)
Please login

No account yet? Register


Bible en 1 an

Bible en 2 ans

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *