Laissons agir le Seigneur !

“Venez à l’écart dans un lieu désert et reposez vous un peu” Mc 6. 31

Les apôtres revenaient de mission, ils étaient forts de leurs expériences et ils racontèrent tout ce qu’ils avaient fait et tout ce qu’ils avaient enseigné. Jésus leur propose un peu de repos car ils “n’avaient même pas le temps de manger.” Ils prennent une barque et s’éloignent de la foule mais une fois arrivés sur l’autre rive, ils se retrouvent de nouveau face à une foule de personnes dans le besoin, sur le plan physique autant que moral et spirituel. Remarquez que Jésus prend le temps de nourrir d’abord spirituellement la foule avant de faire quoi que ce soit d’autre. Les disciples par contre se soucient des choses de la terre : le prochain repas ! En fin de compte Jésus s’occupe ensuite du repas et nourrit toutes les personnes présentes. Ensuite, de nouveau, Il oblige les disciples à s’éloigner de la foule et à monter dans la barque. Quand Jésus voit qu’ils sont en difficulté à cause ‘d’un vent contraire’, Il s’approche de la barque. Les disciples sont tellement affolés par la situation qu’ils ne reconnaissent même pas Jésus. Ils sont épuisés, dans l’incompréhension et ils ont peur ! Combien de fois ne réagissons-nous de la même manière ! Nous impliquant dans l’œuvre de l’église ou autre, faisant certes la volonté de Dieu mais ne sachant pas prendre du recul et du repos, nous nous épuisons et nous ne voyons plus comment nous en sortir par nos propres moyens ; nous oublions la nature divine de Jésus et nous ne Le laissons pas monter dans la barque de notre vie à cause de nos craintes et de nos préoccupations. Une maman a partagé son épuisement et sa détresse face à la situation de son fils : “J’avais tout fait ! Jeuné, prié, seule ou en groupe, à maintes reprises. Je l’ai sermonné, lui ai donné des livres mais mon fils continuait à s’enfoncer dans ses addictions et à s’éloigner de Dieu. Mais un jour épuisée par mon activisme incessant je me suis écroulée au pied de mon lit et j’ai élevé la voix pour me plaindre à Dieu : “Après tout ce que j’ai fait Seigneur, pourquoi n’agis-Tu pas dans la vie de mon fils ?” Elle a entendu Dieu lui répondre comme s’Il se tenait à côté d’elle : “Il y a une chose que tu n’as pas faite : tu ne t’es pas écartée de Mon chemin !”

Ajouter comme favoris (5)
Please login

No account yet? Register


Bible en 1 an

Bible en 2 ans

Commentaires

8 réponses à “Laissons agir le Seigneur !”

  1. Avatar de Sandra Brochand
    Sandra Brochand

    Bonjour je viens de lire votre message et j’ai bien aimé mais pourquoi je dois mecater de son chemin je ne comprends pas ?

    1. Avatar de Mel
      Mel

      Non justement il ne dit pas ça. Il lui dit qu’elle a bien fait de ne pas s’écarter de son chemin. C’est pour l’encourager à continuer de rester proche de Dieu

    2. Avatar de caroline@saparole.com

      Vous pouvez lire une explication plus détaillée en bas de page. Que Dieu vous bénisse

  2. Avatar de Charlène Pft
    Charlène Pft

    Bonsoir. J’avoue avoir la même question que Sandra. C’est sans doute une erreur de frappe car pourquoi s’écarter de Son chemin?

    1. Avatar de caroline@saparole.com

      vous pouvez lire une explication plus détaillée en bas de page. Que Dieu vous bénisse

  3. Avatar de Béatrice BEAVOGUI
    Béatrice BEAVOGUI

    Bonjour, s’il vous plaît, pourquoi devrions-nous nous écarter du chemin de Dieu ?

    1. Avatar de caroline@saparole.com

      vous pouvez lire une explication plus détaillée en bas de page. Que Dieu vous bénisse

  4. Avatar de caroline@saparole.com

    Cette dame avait prié et jeuné, mais en même temps, comme elle l’avoue elle-même, avait cherché toutes les solutions humaines possibles. Dieu n’agit pas en parallèle des essais humains. Il n’a besoin de personne pour agir. C’est pourquoi Il lui a dit de « s’écarter de Son chemin », autrement dit, ton activisme forme un obstacle à Mon action. Tu dois t’écarter pour Me laisser agir seul. Ton rôle est de prier, le mien est de répondre, à l’heure que J’ai choisi, à tes prières. S’écarter de Son chemin veut dire simplement, laisse-Moi le champ libre pour agir selon tes prières. Trop souvent nous prions, mais sans avoir la patience d’attendre de voir Son action, ce qui nous pousse à vouloir Le remplacer par notre activisme. Dieu attend donc que nous Lui laissions le champ libre ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *