Le “poids” du pardon

“Pardonnez, si vous voulez que votre Père céleste vous pardonne aussi !” Mc 11. 25 TP

Est-ce qu’un verre d’eau vous paraît lourd à porter ? Tout dépend de la longueur de temps pendant lequel vous devrez le garder dans votre main. Vous n’éprouverez aucune fatigue au bout d’une minute. Peut-être sentirez-vous des crampes au bout d’une heure. Mais vous serez certainement bien mal en point au bout de 24 heures ! Pourtant, le poids du verre d’eau n’a pas changé. Il vous paraît seulement de plus en plus lourd à mesure que le temps passe. Si vous en voulez à quelqu’un qui vous a fait du tort, vous découvrirez que le temps alourdira votre rancœur au point que vous cesserez de vivre vraiment. Les gens vous feront toujours souffrir, cela est inévitable, dans la mesure où vous devez partager cette planète avec eux. Parfois ils vous feront du mal sciemment, parfois sans le vouloir, sans se rendre compte qu’ils vous ont peut-être brisé le cœur. Devez-vous vous comporter comme si rien n’était arrivé, devez-vous prétendre que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ? Bien sûr que non ! La première étape consiste à faire face à la souffrance ressentie et à la gérer correctement, sinon pardonner s’avèrera bien plus difficile. C’est à ce stade que vous devez prier : “Seigneur change mon cœur et guéris-moi !” Jésus a dit : “Priez pour ceux qui vous ont maltraité” (Lc 6. 28). En agissant ainsi vous découvrirez que votre rancœur s’atténue et vous commencez à les voir dans la perspective divine, plutôt qu’à travers le filtre déformant de vos émotions et de vos instincts naturels. Jésus a dit aussi : “Si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez-lui afin que votre Père céleste vous pardonne aussi vos fautes” (Mc 11. 25). Si vous refusez de pardonner, ne vous attendez pas à ce que Dieu passe outre à votre obstination. Isaac est un exemple à suivre. Pendant une période de sécheresse, il creusa des puits que ses ennemis s’approprièrent aussitôt. Au lieu de se venger, il alla plus loin et creusa d’autres puits. En conséquence, Dieu s’empressa de remplir les puits d’Isaac et lui fit la promesse de le bénir, lui et ses enfants (Gn 26. 22-23). Si vous pardonnez à ceux qui vous ont causé de la souffrance, Il comblera le vide de votre vie et vous accordera Ses bénédictions.

Ajouter comme favoris (4)
Close

No account yet? Register


Bible en 1 an

Bible en 2 ans

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *