Le pouvoir de la soumission (2)

“Ecoute tout ce que Sara te dira ; car c’est par Isaac que viendra ce qui sera appelé ta descendance”. Gn 21. 12

A lire ce que Pierre écrit à propos de Sara, (1 P 3.5) on pourrait imaginer que Sara obéissait au doigt et à l’œil à son “Seigneur”. Mais relisez le texte de la Genèse des chapitres 11 à 25 et vous risquez de découvrir une image bien différente de la personnalité de la femme d’Abraham et des relations qui les liaient l’un à l’autre. Sara écoutait certes les suggestions de son mari mais parfois c’était le contraire ! Par exemple, concernant Hagar, Abraham n’était pas content à l’idée d’accepter la suggestion de Sara et Dieu Lui-même intervint pour forcer Abraham à chasser Hagar. Tout l’épisode d’Hagar et d’Ismaël illustre l’égalité qui existait entre Abraham et Sara se soumettant l’un à l’autre à tour de rôle, avant que Dieu dise à Abraham d’obéir à sa femme ! Leur vie montre aussi que tous les deux écoutaient Dieu et cherchaient à vivre selon Ses commandements. Chacun avait une relation directe à Dieu et cela devrait être un exemple pour nous aujourd’hui. Le vrai mariage chrétien devrait être caractérisé par un soutien et respect mutuels entre les conjoints. Parfois l’homme a raison, parfois la femme a raison, mais tous deux devraient rechercher la direction de Dieu dans toutes leurs décisions. La soumission de l’un à l’autre n’est pas basée sur le genre, mais sur ce que Dieu les conduit à faire dans une situation spécifique. La soumission en fait tient davantage à la confiance que l’on place en Dieu pour qu’Il nous conduise en toutes circonstances. Certaines femmes de la Bible osèrent désobéir à leurs maris car elles préféraient obéir à Dieu. Pensez à Abigaïl (1 S 25), celle qui fut décrite comme “la meilleure femme de David” ! Alors que son mari avait offensé David et ses hommes, qui déterminèrent alors de tuer tout son clan, Abigaïl prit sur elle d’aller à la rencontre de David et de l’empêcher de commettre un péché qu’il aurait regretté ensuite. Sa sagesse eut une influence positive sur David et prouve que toute femme chrétienne se doit de refuser de se soumettre à son mari surtout si celui-ci abuse de sa position ou enfreint les commandements divins. La soumission est avant tout pouvoir de l’amour.

Ajouter comme favoris (0)
Please login

No account yet? Register


Bible en 1 an

Bible en 2 ans

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *