Le signe de Caïn

“Dieu dit à Caïn : Qu’as-tu fait ?” Gn 4. 10

L’histoire tragique de Caïn et Abel est troublante à bien des égards. À l’aube de l’humanité, alors que la Bible nous présente la toute première fratrie, l’un des frères tue l’autre. Il semble que la jalousie qui enflamme le cœur de Caïn – sous prétexte que l’offrande d’Abel a été appréciée par Dieu alors que celle de Caïn est banalisée – soit plus forte que les conseils de tempérance de Dieu. Finalement, Caïn tue son frère. Le drame est joué, mais le malheur ne fait que commencer. Lorsque Caïn prend conscience de la portée de son acte, il mesure qu’il vient de se priver de fratrie, qu’il perd sans doute la confiance de ses parents (même si le texte n’en dit rien, pensez à ce que ses parents, toujours vivants, subissent), et qu’il est désormais en insécurité. En effet, Caïn se met à craindre quiconque pourrait le rencontrer et le tuer pour venger le sang d’Abel. Car le sang de la victime semble hurler jusqu’à Dieu (Gn 4. 10). L’assassin craint pour sa vie. Il déclare à Dieu : “Je serai errant et tremblant, et si quelqu’un me trouve, il me tuera” (Gn 4. 14) Maintenant que Caïn sait que la mort peut venir de n’importe qui, et de manière violente, il tremble. Face à cette crainte, Dieu affirme que si quelqu’un venait à tuer Caïn, il serait vengé sept fois. Étrange sanction ! Mais pour éviter cela, Dieu met un signe sur Caïn pour que soit entendu le message suivant : “Interdit de tuer !” En agissant ainsi, non seulement Dieu “sauve” Caïn d’un éventuel autre assassinat, mais Il détruit le cercle vicieux de la violence qui répond à la violence, et dégoupille la bombe de la vengeance. Ainsi s’arrête net l’escalade qui fait toujours tant de ravages dans nos vies (acteurs ou victimes). Heureux désamorçage pour l’humanité en péril. Ayez donc cette attitude de Dieu à l’esprit tout au long de cette journée, et particulièrement lorsque vous aurez envie de répondre du tac au tac, avec les armes de celui qui est en face de vous.

Ajouter comme favoris (5)
Close

No account yet? Register


Bible en 1 an

Bible en 2 ans

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *