Les quatre pierres d’angle du mariage

“Avant tout, ayez les uns pour les autres un amour constant, car l’amour couvre une multitude de péchés.” 1 P 4. 8

Dave et Ashley Willis sont des conseillers chrétiens qui ont aidé des centaines de couples à surmonter leurs problèmes de couple. Ils ont défini quatre besoins émotionnels, essentiels pour un mariage épanoui. 1- La communication. De même que nous avons besoin de respirer pour survivre, même si nous le faisons instinctivement, de même l’art de communiquer entre le mari et sa femme est la base de la survie du mariage. Chacun doit apprendre à écouter ce que l’autre a à dire, et à répondre avec bienveillance et sincère intérêt. Jacques écrit : “Sachez-le, mes frères bien-aimés : que chacun soit prompt à écouter, lent à parler, lent à la colère…” (Jc 1. 19). 2- La compassion. La communication doit se faire sur une fondation de compassion. Echanger des opinions ou exprimer ses sentiments doit se faire en s’accompagnant de mots d’encouragement, de la tendresse, de la bonté et le désir de pardonner. Si la compassion accompagne chacune de nos conversations, la relation au sein du mariage ne peut que se consolider. Paul écrit : “Chassez loin de vous tout sentiment amer, toute irritation, toute colère, ainsi que les cris et les insultes… Soyez bons et pleins d’affection les uns pour les autres ; pardonnez-vous réciproquement, comme Dieu vous a pardonné par le Christ” (Ep 4. 31). 3- Réconfort et bien-être. Le mari et la femme ont le devoir et le privilège de fournir à l’autre réconfort et bien-être. Cela s’applique aux plaisirs physiques mais aussi au bien-être associé à un lieu de vie calme et reposant, ainsi que sûr et protégé. Cela veut dire que chacun doit entretenir une atmosphère de détente et de joie. Saisissez toute occasion de rire ensemble “car la joie du Seigneur est votre force” (Ne 8. 10). 4- Engagement. Un autre mot associé serait amour, qui est le fruit d’une décision. Ne renoncez jamais. Battez-vous pour votre mariage. Vos émotions peuvent changer au cours du temps, mais votre engagement l’un pour l’autre doit les surmonter. Votre mariage n’est pas défini par le nombre de vos difficultés, mais par votre engagement à les surmonter : “Ne nous lassons pas de faire ce qui est bien, car nous moissonnerons en temps voulu, si nous ne nous relâchons pas” (Ga 6. 9). Si vous suivez ces conseils votre mariage se fortifiera aux cours des différentes saisons de la vie !

Ajouter comme favoris (14)
Close

No account yet? Register


Bible en 1 an

Bible en 2 ans

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *