L’incapacité du méchant à être sauvé

“Il est insensé, aux yeux du méchant, de respecter Dieu. Il se considère d’un œil trop flatteur pour reconnaître sa faute et la détester » Ps 36. 2

Il nous arrive parfois de ne pas comprendre pourquoi certaines personnes ne veulent pas entendre parler de Dieu, refusent de pratiquer le bien, défendent activement le péché et s’emploient avec beaucoup de motivation à faire le mal. Bien des raisons personnelles peuvent « expliquer » cela, notamment au travers du vécu des gens, de leur passé, leur sensibilité… Mais malgré toute la « légitimité » que l’on pourrait leur accorder pour leurs actes mauvais, rien ne peut vraiment justifier d’agir avec malveillance. Qu’est-ce qui pousse le méchant à faire le mal ? Est-il est capable de se remettre en question pour « reconnaître sa faute et la détester ». Peut-être est-il né dans un contexte où faire le mal est naturel et dans lequel il est incapable de faire la différence entre bien et mal. Mais une autre raison intervient également : là où abonde le péché règnent les esprits mauvais. Si le“méchant”est prisonnier du diable, il est forcément incapable de respecter Dieu et de reconnaître ses propres fautes. C’est donc en toute connaissance de cause que l’apôtre Paul nous donne le chemin à emprunter face au méchant : « nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. » (Ep 6. 12). L’enfant de Dieu doit ainsi se lever dans la prière pour intercéder avec autorité contre les puissances diaboliques invisibles qui retiennent le méchant sous leur contrôle, le rendant ainsi incapable de faire la différence entre le bien et le mal. Etant lié à ces dernières, il n’a pas d’autre choix que de leur obéir aveuglément sans aucune capacité de discernement. Ne prenons pas à la légère l’enseignement de Paul sur le sujet, car le monde visible n’est que l’ombre du monde spirituel (invisible), et tout ce que nous lierons sur la terre, nous les serviteurs de Dieu, sera lié dans les cieux. De même, à l’inverse, tout ce que nous lierons dans les cieux sera lié sur la terre. Il y a donc une corrélation claire entre le monde invisible et le monde visible. Pour cette raison, le combat du croyant réside dans l’intercession pour lier les puissances du mal.

Ajouter comme favoris (8)
Close

No account yet? Register


Bible en 1 an

Bible en 2 ans

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *