Luttez-vous contre un sentiment de culpabilité ?

C’est Moi, Moi qui efface tes transgressions pour l’amour de Moi, et Je ne me souviendrai plus de tes péchés.” Es 43. 25

Lorsque vous commettez un péché, vous pouvez soit l’ignorer, soit le minimiser, soit le combattre ! Le combattre est le seul moyen de revenir dans les voies de Dieu. Vous ne pouvez rien Lui cacher, de toute façon. En le confessant, vous ne lui dites pas quelque chose qu’Il ignorait, mais vous reconnaissez devant Lui que votre action était mauvaise. Comment pourrait-Il vous en guérir si vous niez votre péché ? Ou vous pardonner si vous ne reconnaissez pas votre péché ? Puisque vous en êtes responsable, la seule voie valable est celle de la repentance. Par contre, voilà le mot qu’il ne faut plus prononcer: culpabilité ! Le mot qui nous met si mal à l’aise. Qu’est-ce que la culpabilité, sauf l’aptitude à discerner le bien et le mal, à aspirer à devenir meilleur et à regretter d’avoir dit une chose à Dieu tout en faisant le contraire ? Ecoutez les paroles de Dieu : “C’est Moi, Moi qui efface tes transgressions pour l’amour de Moi, et Je ne Me souviendrai plus de tes péchés” (Es. 43, 25). Quelle que soit l’ampleur de la faute, Dieu vous pardonnera: dès l’instant où vous confessez votre péché, Il l’efface et vous pouvez de nouveau avoir confiance en Lui. Votre communion avec Lui s’en trouve ainsi renouvelée. C’est aussi simple que cela ! Vous avez encore besoin de preuve ? Ecoutez : “Venez et plaidons ! dit l’Eternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige; s’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine” (Es 1. 18). Abandonnez dès maintenant votre sentiment de culpabilité : venez plutôt à Lui aujourd’hui, laissez-Le vous purifier et vous restaurer.

Ajouter comme favoris (4)
Close

No account yet? Register


Bible en 1 an

Bible en 2 ans

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *