Ne vous mêlez pas des affaires des autres !

“Certains d’entre vous n’assument pas leurs responsabilités, sans rien faire sinon se mêler des affaires des autres. “ 2 Th 3.11

Se mêler des affaires des autres est un business très lucratif, à en juger par l’intérêt du public pour les journaux à scandale ou les programmes de télé-réalité. Mais c’est une activité que Dieu réprouve pour Ses enfants. Un jour Pierre, en train de discuter avec Jésus, après Sa résurrection, se retourne pour voir Jean, le disciple “que Jésus aimait” qui les suivait. Il demande à Jésus : “Et lui, Seigneur, que lui arrivera-t-il ?”Jésus lui répondit : “Si Je veux qu’il demeure jusqu’à ce que Je vienne, que t’importe ? Toi, suis-Moi.” Ou, pour le dire autrement : “Ce n’est pas ton affaire, mais la Mienne et Je n’ai pas à te rendre des comptes !” On peut taxer Pierre de simple curiosité ou imaginer que ses intentions étaient bonnes du genre : “Si tu as besoin d’aide, confie-toi à moi et je ferai mon possible pour t’aider”. Seulement voilà notre soutien à nos frères ne laisse aucune place ni à la curiosité, ni à la tentation de se mettre à la place de Dieu. Connaissez-vous l’histoire de cette chère sœur qui offrit cette prière lors d’une rencontre de prières d’église : “Seigneur, fais preuve de compassion envers madame X afin qu’elle ne cède pas à la tentation de trop se rapprocher de monsieur Y qui est marié…” Parfois un peu d’anonymat est nécessaire. Neuf fois sur dix notre désir de nous mêler des affaires des autres est un moyen détourné de ne pas gérer nos propres faiblesses. Cette sœur luttait peut-être elle-même contre un désir inavoué envers quelqu’un d’autre de son église ! Parfois certains d’entre nous posent trop de questions indiscrètes sur nos frères et nos sœurs en prétendant s’intéresser à eux afin de prier pour eux, alors qu’en fait ils sont tombés dans le piège du “qu’en dira-t-on”. Salomon a aussi écrit : “Se mêler d’une dispute qui ne vous concerne pas, c’est vouloir attraper par les oreilles un chien qui passe” (Pr 26. 17). Les chiens sont particulièrement sensibles quand on touche leurs oreilles. Se mêler des affaires des autres n’est pas tellement différent !

Ajouter comme favoris (0)
Close

No account yet? Register


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *