N’évitez pas certains versets !

“Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner la vérité…” 2 Tm 3. 16

Considérez la Bible, non pas comme une “bibliothèque” composée de plusieurs livres disparates, mais plutôt comme une longue lettre écrite par Dieu à votre intention. Que penserait votre ami ou parent qui vient de vous envoyer une longue lettre, si vous lui déclariez ensuite n’avoir lu que certains paragraphes et avoir ignoré ceux qui ne vous intéressaient pas ? Ne serait-il pas un peu déçu et attristé ? Pourquoi donc certains croyants lisent-ils certaines portions de la Bible à plusieurs reprises tout en ignorant celles qui leur font peur, qui leur paraissent peu intéressantes, ou simplement parce qu’ils préfèrent effectuer un choix en fonction de leur manière de vivre ? Saint Augustin a écrit : “Si vous croyez ce que vous aimez dans l’Evangile et rejetez ce que vous n’aimez pas, ce n’est pas en l’Evangile que vous croyez, mais en vous-même !” Le but que tout croyant devrait avoir c’est de connaître Dieu de manière plus approfondie, afin de pouvoir Le glorifier d’autant mieux. Etant donné que la Bible est le seul “document” que nous a laissé Ce dernier, comment pouvons-nous progresser dans notre connaissance si nous n’étudions pas le texte complet, jour après jour ? Paul conseille le jeune Timothée en lui écrivant : “Efforce-toi d’être digne d’approbation aux yeux de Dieu, comme un ouvrier qui n’a pas à rougir de son ouvrage, en annonçant correctement Sa parole, qui est la vérité” (2 Tm 2. 15). Certes nous ne sommes pas tous appelés à faire de la Bible notre étude principale. Voilà pourquoi Dieu nous fournit des “aides” en la personne des pasteurs, prédicateurs et autres enseignants (Jr 3. 15 ; Ep 4. 11-12). Pierre offre ce conseil à ceux dont la responsabilité est de conduire les autres croyants : “Prenez soin du troupeau que Dieu vous a confié. Ne faites pas cela par devoir, mais de bon cœur, comme Dieu le désire… Soyez des modèles pour le troupeau” (1 P 5. 1). Un dernier détail : écoutez des prédicateurs différents, pas nécessairement ceux de votre dénomination, car cela vous permettra d’avoir une vue mieux équilibrée de l’étude de Sa Parole. Salomon disait déjà : “le salut est dans le grand nombre des conseillers” (Pr 11. 14) !

Ajouter comme favoris (0)
Close

No account yet? Register


Bible en 1 an

Bible en 2 ans

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *