Notre espérance

“Nous avons en effet entendu parler de votre foi en Jésus-Christ et de l’amour que vous avez pour tous les saints, à cause de l’espérance qui vous est réservée dans les cieux”. Col 1. 4-5

Dans la mythologie grecque une femme nommée Pandore reçut, le jour de son mariage avec le frère de Prométhée, une boîte contenant tous les maux de l’humanité. On lui interdit de l’ouvrir. Par curiosité elle ne respecta pas cet ordre et l’ouvrit, laissant s’échapper tous les maux qui se répandirent sur la terre. Seule demeura enfermée dans la boîte l’espérance, ne permettant même pas aux hommes de supporter les malheurs qui allaient s’abattre sur eux. Car l’espérance est vitale à l’homme. Fiodor Dostoïevski a écrit :“Vivre sans espérance, ce n’est plus vivre. L’enfer, c’est l’absence d’espoir.”Dans la Divine Comédie de Dante au dessus de l’entrée des Enfers se trouve une inscription : “Vous qui allez entrer ici, abandonnez désormais toute espérance.”Par contraste l’église de Colosses était connue pour sa foi en Christ et son amour pour les autres croyants parce que ses membres étaient si confiants dans l’espérance de ce que Dieu leur avait réservé au ciel que leur vie était devenue une source de bénédictions pour les autres. Quelle était cette espérance ? Celle de bénéficier de la même résurrection que Jésus, de recevoir un corps glorifié, similaire à celui qui est le nôtre actuellement, mais sans les maladies, les handicaps, les infirmités de ce monde. La résurrection n’est pas un rêve, un souhait pieux, mais une réalité encore à venir, mais bien annoncée dans Sa Parole. Les corps des chrétiens qui subissaient le martyre aux mains des Romains étaient brûlés et les cendres jetées dans les eaux du Rhône par exemple, en moquerie face à l’espérance de ces chrétiens. Mais le Dieu qui peut rassembler des ossements disséminés et leur redonner vie est parfaitement capable de redonner corps et vie à des cendres dispersées à la surface de l’eau. Cette espérance est indestructible et devrait raviver notre confiance en Dieu et notre paix intérieure, tout en accroissant notre amour pour nos frères et nos sœurs en Christ.

Ajouter comme favoris (0)
Close

No account yet? Register


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *